Le résultat de Baidu au troisième trimestre est presque quatre fois supérieur au bénéfice net du trimestre précédent.

Le géant chinois de l’internet Baidu a annoncé le retour à un chiffre d’affaires positif sur un an au troisième trimestre, à la faveur d’une reprise de l’économie en Chine et de l’intelligence artificielle.

Coté à New York mais basé à Beijing, Baidu a vu son chiffre d’affaires s’établir à 28,2 milliards de yuans (3,6 milliards d’euros) sur la période juillet-septembre.

Il s’agit d’une hausse de 1% sur un an et d’un résultat légèrement supérieur aux attentes d’analystes interrogés par l’agence financière Bloomberg. Le résultat s’élevait en moyenne à 27,5 milliards de yuans (3,5 milliards d’euros).

Le bénéfice net de Baidu s’affiche également en hausse sur un an au troisième trimestre, avec 13,67 milliards de yuans (1,75 milliard d’euros). Ce résultat est presque quatre fois supérieur au bénéfice net du trimestre précédent, qui était de 3,57 milliards de yuans (464 M€).

En dépit d’une baisse des recettes publicitaires, en raison de la pandémie de Covid-19, Baidu avait alors fait état d’un chiffre d’affaires en recul sur un an au deuxième trimestre. Cependant, la Chine a depuis largement endigué la contagion et l’économie de la Chine a redémarré.

Modèle test de voiture munie de la conduite autonome de Baidu

«Baidu est en bonne position pour continuer à profiter de la reprise de l’économie chinoise» grâce aux activités d’informatique en nuage (cloud) et l’intelligence artificielle, a indiqué dans un communiqué le patron et fondateur de Baidu, Robin Li.

Baidu est le moteur de recherche leader du le marché chinois où les mastodontes étrangers Google et Yahoo sont inaccessibles sans logiciel de contournement VPN. Mais l’activité de Baidu connaît un ralentissement ces dernières années dans un contexte de concurrence de plus en plus forte.

Baidu s’est lancé dans une diversification tous azimuts et est présent notamment dans la vidéo en ligne (avec iQiyi, sorte de Netflix chinois), l’intelligence artificielle et le développement de voitures autonomes.

Dans la suite de cette stratégie, Baidu a par ailleurs annoncé l’acquisition pour environ 3,6 milliards de yuans (462,4 millions d’euros) de la plateforme chinoise de vidéo en ligne JOYY.