mardi, juillet 16

La flamme des JO de Pékin 2022 sera allumée dans un stade olympique vide

La flamme olympique a été de nouveau allumée dans un stade vide ce 18 octobre, comme pour les Jeux olympiques d’hiver de Tokyo, en raison de la pandémie de coronavirus.

« À cause de la situation liée à la pandémie de Covid-19, la cérémonie d’allumage se tiendra dans un respect strict du protocole sanitaire local », a prévenu le Comité olympique, qui reconduit ainsi les mesures drastiques prises en mars 2020 en vue des JO de Tokyo.

Dans l’histoire des Jeux olympiques, la flamme avait été allumée à huis clos uniquement en 1984, lorsque les organisateurs grecs avaient voulu protester contre le caractère commercial des Jeux olympiques de Los Angeles.

La cérémonie se tiendra devant un nombre limité aux membres du Comité international olympique (CIO) et des comités grec et chinois, en présence de la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou et du président du CIO Thomas Bach.

Le skieur grec Ioannis Antoniou sera le premier relayeur, suivi de Li Jiajun, ancien patineur de vitesse sur piste chinois, qui a remporté cinq médailles olympiques aux Jeux olympiques d’hiver de 1998, 2002 et 2006.

Le Grec Vasilis Papavassiliou sera le dernier relayeur du bref relais à Olympie, les organisateurs ayant décidé d’éviter le voyage habituel à travers le pays.

La torche serait portée au stade panathénaïque d’Athènes, une arène du IIe siècle utilisée lors des Jeux de 1896 et de 2004, et remise à la délégation de Pékin 2022 pour être transportée par avion en Chine.

Conformément aux mesures drastiques prises à Pékin, sans spectateurs étrangers, le Comité grec a de nouveau renforcé les précautions sanitaires pour ces seconds Jeux sous coronavirus après Tokyo, en décidant que le relais de la flamme serait «plus court que dans un passé récent».

L’actrice grecque Xanthi Georgiou, dans le rôle de la grande prêtresse, a allumé la flamme lors d’une répétition de la cérémonie d’allumage de la flamme olympique pour les Jeux de Pékin 2022 à Olympie, en Grèce, le 17 octobre.

La répétition est tombée lors du 100e anniversaire de la création de la commission exécutive du Comité international olympique, qui organise ce type de cérémonies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *