Alors que la phase III des essais cliniques multicentriques du vaccin anti-Covid-19 chinois va démarrer au Maroc, le roi Mohammed VI s’est entretenu avec Xi Jinping.

Le président Xi Jinping et le roi Mohammed VI lors de sa visite en Chine

Les deux hommes ont évoqué la lutte contre la pandémie de Covid-19 qui sévit dans le monde. Deux accords ont été signés le 20 août entre Rabat et le laboratoire national chinois Sinopharm CNBG concernant la phase III des essais cliniques multicentriques du vaccin anti-Covid-19 chinois.

Le Maroc a décidé de mener avec Sinopharm «ces essais cliniques multicentriques du vaccin, dans une première sans précédent dans l’histoire du royaume», a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à l’issue de la signature de ces deux accords, selon le site d’information Yabiladi.

Le Maroc va débuter les essais cliniques du vaccin chinois, ont indiqué des sources proches du dossier à Médias 24. Ces test devraient concerner 600 marocains, qui se sont portés volontaires. Les essais se dérouleront «dans trois structures hospitalières: les CHU de Rabat et de Casablanca ainsi que l’hôpital militaire de Rabat».

Médias 24 rapporte que les essais seront supervisés par un comité d’éthique qui veillera au respect de la loi «relative à la protection des personnes participant aux recherches biomédicales, ainsi que dans le respect de la loi relative à la protection des données personnelles».

Ces accords de coopération médicale s’inscrivent dans le cadre du partenariat stratégique signé en mai 2016 à Pékin par le roi Mohammed VI et le Président Xi Jinping.

D’ailleurs, lors de cet entretien téléphonique, «le souverain chérifien a à cette occasion remercié la Chine pour l’appui et l’accompagnement qu’elle a apportés aux mesures préventives fortes prises par le Maroc afin d’endiguer la propagation de la pandémie, et ce aussi bien en termes d’équipements médicaux et de tests de dépistage, qu’en matière d’échanges d’informations et d’expertise», a indiqué le communiqué de la royauté.

Xi JInping et le Roi roi Mohammed VI «ont abordé […] les étapes futures de la coopération opérationnelle entre le royaume du Maroc et la République populaire de Chine, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19», a noté la royauté.