Des paléontologues belges ont décrit une nouvelle espèce de dinosaure originaire de Chine, qui creusait des terriers.

D’après l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, deux fossiles intacts de « Changmiania liaoningensis » suggèrent que ces animaux ont été piégés par une éruption volcanique alors qu’ils étaient au fond de leur terrier.

Lors d’un point presse, l’institut a indiqué que cette nouvelle espèce décrite est, actuellement, « la plus primitive des dinosaures ornithopodes », un groupe auquel appartiennent les iguanodons de Bernissart. Il s’agit d’un petit dinosaure herbivore et bipède, long d’environ 1,2m.

Les fossiles étudiés ont été trouvés dans les Lujiatun Beds, horizons les plus anciens de la Formation du Yixian, au nord-est de la Chine. Datant de 125 millions d’années, ils seraient les contemporains des iguanodons de Bernissart.

Leur état de préservation présage qu’ils « ont été rapidement recouverts par des sédiments fins pendant qu’ils étaient encore vivants ou juste après leur mort », a expliqué le paléontologue Pascal Godefroit de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique.

Des scientifiques émettent l’hypothèse est que les « Lujiatun Beds » sont en quelque sorte un « Pompéi » du Crétacé.