La Chine a placé un vaisseau expérimental réutilisable en orbite, qui est retourné le 6 septembre sur son site d’atterrissage prévu, après deux jours d’opération en orbite.

Peu d’informations ont été communiquées à propos de cette mission.

Cependant, certains experts occidentaux estiment que l’engin pourrait être un appareil similaire à l’avion spatial X-37B, déployé depuis quelques années par l’US Air Force.

L’engin spatial a été lancé, le 4 septembre, avec une fusée porteuse Longue Marche-2F, transportant un vaisseau expérimental, depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le nord-ouest de la Chine.

Aucune image du vaisseau ni du lancement n’a été publiée dans les médias ou réseaux sociaux. L’agence de presse Xinhua a rapporté le succès de la mission, à peu près trois heures après le lancement.

Le vaisseau, appelé Chongfu Shiyong Shiyan Hangtian Qi, a été placé en orbite pour « effectuer des tests », d’après Xinhua, qui a indiqué que « ce vol réussi a marqué une percée importante du pays dans la recherche sur le vaisseau spatial réutilisable et devrait offrir un transport aller-retour pratique et peu coûteux pour l’utilisation pacifique de l’espace ».