Les sociétés immobilières de Chine accélèrent leur numérisation alors que les développeurs intensifient leurs efforts pour améliorer leur efficacité, tout en recherchant de nouvelles opportunités dans des secteurs encore peu numérisés.

Dans le cadre d’une tendance toujours dominante à se transformer en fournisseurs de services intégrés, les développeurs se tournent désormais vers des secteurs plus classiques, afin de développer de nouvelles techniques.

En 2020, environ 60% des 50 plus grands développeurs de Chine ont augmenté leurs dépenses liées à la numérisation. Parmi elles, 16 entreprises affichent une augmentation de plus de 10 millions de yuans (1,4 million d’euros) par rapport à 2019, selon CRIC (China Real Estate Information Corporation), une filiale d’E-House (Chine) et l’un des principaux fournisseurs de services d’application de données immobilières.

Plus de la moitié des 50 développeurs de Chine ont employé plus de 50 personnes dans leur service de numérisation, contre environ 30% l’année dernière.

«La numérisation offre un soutien technologique clé à l’industrie immobilière du pays au cours de son processus de transformation en cours», a déclaré Feng Jun, secrétaire général de la China Real Estate Association.

« En particulier, nous devons nous concentrer sur deux domaines d’application majeurs, l’un est la construction immobilière et l’autre est l’entretien, l’exploitation et la reconstruction de biens immobiliers« , d’après ce dernier.

Actuellement, près de 60% des 50 plus grands développeurs de Chine ont investi plus de 50 millions de yuans (6,5 millions d’euros) dans la numérisation et mis en place une équipe dédiée composée de plus de 30 professionnels, selon le rapport du CRIC.

Pour les sociétés de gestion immobilière, environ 80% des 50 principaux acteurs de Chine sont encore à un stade précoce de la transformation vers la numérisation, ce qui signifie qu’ils sont soit en train de créer leurs plates-formes de services, soit ils commencent tout juste à mettre en œuvre certaines applications numériques via un plate-forme unique, a expliqué Zhang Yan, directeur général du CRIC.

Le rapport du CRIC concerne les applications numériques liées à l’immobilier, les ventes et le marketing immobilier, l’exploitation et la gestion communautaires, le système de contrôle de la maison intelligente, la vente au détail intelligente et la construction intelligente sont les cinq domaines qui retiennent le plus l’attention en 2020.