dimanche, juin 23

Les indiens boycottent les produits chinois

Suite aux affrontements sanglants à la frontière himalayenne entre l’Inde et la Chine, les indiens ont lancé une vaste campagne de boycott des produits chinois.

New Delhi

Un boycott des marchandises chinoises est lancé, plus une valeur symbolique que de sanction. En effet, l’Inde dépend beaucoup des importations chinoise, même si New Delhi tente de réduire sa dépendance à son égard.

Après l’affrontement à la frontière entre la Chine et l’Inde, qui ont tué 20 soldats indiens, les douaniers du port clé de Chennai ont retenu des expéditions en provenance de Chine pour des contrôles supplémentaires.

Cette décision intervient alors que les appels se multiplient en Inde pour que les produits venus de Chine soient évités. Sharad Kumar Saraf, président de la Fédération des organisations indiennes d’exportation (FIEO), a dit apporter son « soutien au gouvernement pour rendre l’Inde autonome face à la récente querelle avec la Chine, mais nous devons également garder à l’esprit que nous dépendons de la Chine pour beaucoup de matières premières clés ».

Ce dernier a assuré, lors d’un point presse, que New Delhi allait demander à la population indienne de cesser d’acheter des articles venus de Chine, qui sont également fabriqués par des sociétés indiennes, mais une interdiction ou un boycott de tous les produits chinois nuirait aux fabricants indiens.

D’après une analyse des produits en provenance de Chine au sein du port de Chennai, l’un des plus grands de l’Inde, les cargaisons vont des automobiles et des composants automobiles aux engrais et produits pétroliers. Or un boycott des produits chinois pourraient perturber les chaînes d’approvisionnement.

Bien que le Premier ministre Narendra Modi a mit en exergue la fabrication nationale et la protection des petites entreprises, les importations viennent principalement de Chine. Narendra Modi a lancé une campagne pour une « Inde autonome », en plus de son programme «Make in India».

Lire aussi : L’Inde interdit l’utilisation d’équipement de télécommunications chinois

Le commerce bilatéral entre la Chine et l’Inde a atteint 88 milliards de dollars (79,2 mds€) au cours de l’exercice allant jusqu’en mars 2019, avec un déficit commercial de l’Inde avec la Chine était de 46,8 milliards de dollars (42,2 mds€) entre avril 2019 et février 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *