dimanche, juin 23

Étiquette : Himalaya

L’Inde adresse une vive protestation à la Chine au sujet d’une carte revendiquant le « territoire de l’Inde ».
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde adresse une vive protestation à la Chine au sujet d’une carte revendiquant le « territoire de l’Inde ».

Le 28 août, le ministère chinois des Ressources naturelles a publié l’édition 2023 de la carte standard, provoquant la colère de l'Inde qui a adressé une vive protestation à la Chine au sujet d'une carte revendiquant le "territoire de l'Inde". L'Inde a déclaré qu'elle avait déposé une protestation énergique auprès de la Chine concernant la nouvelle carte qui revendique le territoire de l'Inde, dernière polémique en date dans les relations déjà tendues entre la Chine et l'Inde. La protestation de New Delhi fait suite à des informations parues dans les médias indiens concernant la "carte standard" officielle de la Chine montrant l'État indien de l'Arunachal Pradesh et le plateau de l'Aksai Chin comme étant son territoire officiel. La Chine a affirmé que l'Arunachal Pradesh, situ...
Rencontre entre Xi Jinping et Narendra Modi en marge du sommet des BRICS
Asie/Pacifique, MONDE

Rencontre entre Xi Jinping et Narendra Modi en marge du sommet des BRICS

Le ministre indien des Affaires étrangères, Vinay Mohan Kwatra, a déclaré le 24 août que lors d'une conversation avec le président chinois Xi Jinping, le Premier ministre Narendra Modi avait souligné les préoccupations de l'Inde concernant les problèmes non résolus le long de la «ligne de contrôle actuelle» (LAC) dans le secteur ouest de la zone frontalière indo-chinoise. Quelques heures après la rencontre entre les deux hommes, NEw Delhi a déclaré que le Premier ministre Narendra Modi et le président chinois Xi Jinping avaient «convenu» de «demander à leurs responsables concernés d'intensifier leurs efforts en vue d'un désengagement et d'une désescalade rapides» des troupes sur le terrain le long de la frontière indo-chinoise. Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré q...
La rivalité sino-indienne remodèle l’Asie
COIN DES IDEES, Project Syndicate

La rivalité sino-indienne remodèle l’Asie

Par Project Syndicate, de Brahma Chellaney è Trois ans après que la Chine a commencé à empiéter furtivement sur le territoire de l'Inde dans l'Himalaya, aucune fin n'est en vue pour l'impasse frontalière des deux pays. Alors que les renforcements militaires rivaux et les affrontements intermittents ont reçu peu d'attention en Occident, l'escalade de la confrontation frontalière a déclenché une rivalité à long terme qui pourrait remodeler la géopolitique asiatique. En verrouillant les cornes avec la Chine malgré le risque d'une guerre à grande échelle, l'Inde a ouvertement défié la puissance chinoise comme aucune autre puissance mondiale, y compris les États-Unis, ne l'a fait au cours de ce siècle. La portée stratégique excessive du président chinois Xi Jinping a amené l'Inde à s'éloigne...
L’Inde et la Chine retirent leurs troupes de leur zone frontalière
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde et la Chine retirent leurs troupes de leur zone frontalière

L'Inde et la Chine ont commencé jeudi 8 septembre à retirer leurs troupes postées à leur frontière, plus de deux ans après un affrontement sanglant dans la région de Ladakh, a annoncé le ministère indien de la défense. La Chine et l'Inde sont tombées d'accord pour commencer à «retirer les troupes du secteur Gogra-Hot Springs» à l'issue d'entretiens au plus haut niveau entre les responsables des armées, selon ce communiqué «commun» diffusé par New Delhi. Cette décision est «propice au rétablissement de la paix et la tranquillité dans la zone frontalière», a estimé le ministère. Le ministère chinois de la Défense a également publié une déclaration similaire, selon le quotidien The Star. Les commandants militaires de la Chine et de l'Inde ont tenu 16 séries de pourparlers depuis que ...
L’Inde a saisi l’argent du géant chinois des smartphones Xiaomi
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde a saisi l’argent du géant chinois des smartphones Xiaomi

L'Inde a saisi 725 millions de dollars sur les comptes bancaires locaux du géant chinois des smartphones Xiaomi. Le pays accuse l'entreprise chinoise d'avoir envoyé illégalement de l'argent à l'étranger sous couvert de paiements de redevances. L'agence indienne d'enquête sur la criminalité financière, qui avait lancé en février 2022 une enquête contre Xiaomi, a expliqué avoir saisi l'argent après avoir découvert que la branche indienne de Xiaomi avait effectué des transferts de fonds à trois entités basées à l'étranger. "Des montants énormes au nom de royalties ont été versés sur demande des entités de la maison-mère chinoise", a déclaré l'agence dans un communiqué. L'entreprise Xiaomi India a démenti ces allégations, assurant que ces opérations étaient "fermement conformes aux lo...
L’Inde affirme que la Chine a renforcé sa présence militaire le long de la frontière
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde affirme que la Chine a renforcé sa présence militaire le long de la frontière

En juin 2020, un affrontement sanglant a eu lieu entre les armées de la Chine et de l'Inde au niveau de la frontière disputée entre les deux pays. Le chef de l'armée indienne a affirmé que la Chine a envoyé un «nombre considérable» de soldats sur la partie disputée de leur frontière himalayenne, obligeant New Delhi à déployer un nombre équivalent d'hommes. Les tensions sont vives entre la Chine et l'Inde qui possèdent l'arme nucléaire. Celles-ci ont été ravivé par un affrontement sanglant en juin 2020, à la frontière du Tibet et de la région indienne du Ladakh. Après cet accrochage meurtrier, les armées indienne et chinoise ont dépêché des milliers de soldats en renfort le long de cette frontière contestée dans l'Himalaya. En septembre 2020, le Chef de l'armée indienne, le général...
L’Inde retire ses troupes frontalières pour être en bon terme avec la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde retire ses troupes frontalières pour être en bon terme avec la Chine

"Les relations bilatérales entre l'Inde et la Chine ne se développeront que lorsque les deux pays retireront leurs troupes à la frontière himalayenne dans la région disputée du Ladakh", a déclaré le ministre indien des Affaires étrangères, Subrahmanyam Jaishankar. Ce dernier a évoqué cette possibilité auprès de son homologue chinois Wang Yi, en marge d'une conférence régionale à Douchanbé. "(Nous avons) discuté du désengagement dans nos zones frontalières. Souligné que des progrès à cet égard sont essentiels pour le rétablissement de la paix et de la tranquillité, qui sont la base du développement des relations bilatérales", a écrit le ministre indien sur Twitter. Selon le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Zhao Lijian, le ministre indien des Affaires étrangèr...
Des images de l’affrontement meurtrier entre la Chine et l’Inde diffusées
Asie/Pacifique, MONDE

Des images de l’affrontement meurtrier entre la Chine et l’Inde diffusées

Des combats s'étaient déroulés entre soldats chinois et indiens en juin 2020. New Delhi avait fait état à l'époque de 20 morts dans ses rangs mais la Chine n'avait pas fourni de bilan chiffré de son côté. Lire aussi : Quatre soldats chinois tués en juin 2020 lors de l’accrochage avec l’Inde La Chine a diffusé des images des quatre soldats tués sur les réseaux sociaux, ainsi qu'une vidéo montrant l'affrontement meurtrier entre militaires chinois et indiens en juin 2020 à la frontière himalayenne entre la Chine et l'Inde, qui avait fait des morts des deux côtés. Les armes à feu sont prohibées dans la zone, alors les combats s'étaient déroulés au corps-à-corps. New Delhi avait fait état à l'époque de 20 morts dans ses rangs, alors que la Chine n'avait pas comm...
Quatre soldats chinois tués en juin 2020 lors de l’accrochage avec l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Quatre soldats chinois tués en juin 2020 lors de l’accrochage avec l’Inde

La Chine a annoncé pour la première fois que quatre soldats chinois ont été tués en juin dernier durant un accrochage sanglant avec l'armée indienne à la frontière de facto entre les deux pays dans l'Himalaya. La Commission militaire centrale a honoré deux officiers et trois soldats, dont quatre ont reçu ces récompenses à titre posthume, pour avoir défendu la frontière occidentale du pays. Le quotidien de l'Armée populaire de libération a rapporté que la Commission militaire centrale avait décerné des éloges aux militaires pour leur rôle dans la lutte courageuse contre les hostilités provoquées par les forces étrangères dans la vallée de Galwan. Le titre de "héros défendant les frontières" a été conféré au commandant de bataillon Chen Hongjun à titre posthume, tandis que Chen Xian...
La Chine et l’Inde retirent leurs troupes à la frontière himalayenne
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et l’Inde retirent leurs troupes à la frontière himalayenne

La Chine et l'Inde sont convenues de retirer leurs troupes à leur frontière commune, dans la région disputée du Ladakh dans l'ouest de l'Himalaya, a annoncé le ministre indien de la Défense. Après plusieurs mois de tension entre les deux puissances asiatiques, le ministre Rajnath Singh a déclaré au Parlement qu'un accord avait été trouvé à l'issue de plusieurs discussions entre des commandants de l'armée et des diplomates. "Nos discussions avec la Chine ont mené à un accord de désengagement sur les rives nord et sud du lac Pangong", a-t-il dit. Les tensions entre la Chine et l'Inde se sont accentuées en avril 2020 lorsque l'Inde a accusé la Chine d'avoir franchi leur frontière commune mal définie. En juin, des soldats indiens ont été tués lors d'un accrochage dans cette zone front...
L’interdiction indienne des applications chinoises désormais permanente
Asie/Pacifique, MONDE

L’interdiction indienne des applications chinoises désormais permanente

Le ministère indien de l'électronique et des technologies de l'information a publié de nouveaux avis visant à rendre permanente l'interdiction imposée à l'application vidéo TikTok et à 58 autres applications chinoises en juin. Lors de la première interdiction, le gouvernement indien a donné aux 59 applications une chance d'expliquer leur position sur le respect des exigences en matière de confidentialité et de sécurité, a rapporté le Times of India. Lire aussi : La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l'Inde des applications mobiles Les entreprises chinoises, qui incluent la populaire application de partage de vidéos de ByteDance TikTok, WeChat de Tencent Holdings et UC Browser d'Alibaba, ont également été invitées à répondre à une liste de questions, a indiqué le journal. ...
Nouvelle tension entre la Chine et l’Inde à la frontière himalayenne
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvelle tension entre la Chine et l’Inde à la frontière himalayenne

Six mois après des combats meurtriers, des soldats indiens et chinois se sont défiés à la frontière himalayenne. Des blessés ont été recensés des deux côtés, selon les médias indiens. Les tensions sont toujours fortes entre la Chine et l'Inde. Les troupes indiennes et chinoises se sont affrontées, la semaine dernière, sur le col de Naku La dans l’État du Sikkim, le long de la frontière himalayenne. Une patrouille chinoise a tenté de traverser le territoire indien avant d’être repoussée, ont déclaré des responsables militaires indiens. Naku La relie le Sikkim à la région du Tibet en Chine. Cet affrontement a fait des blessés des deux côtés ont été rapporté, ce 25 janvier, par des sources militaires et des médias indiens. Les derniers pourparlers de désescalade entre les command...
La Chine aurait construit un village à la frontière contestée du Bhoutan
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine aurait construit un village à la frontière contestée du Bhoutan

La Chine aurait érigé un village et un dépôt d'approvisionnement le long d'une frontière contestée avec l'Inde et le Bhoutan, selon des médias américains. La Chine aurait construit un large bunker le long d'une frontière contestée avec l'Inde et le Bhoutan, selon les imagées satellites prises par une entreprise américaine et relayée par la chaîne CNN. Ce nouveau village est haut dans les montagnes, entre la région chinoise du Tibet et le royaume du Bhoutan. « Il y a clairement eu une activité de construction importante cette année » dans la région de Doklam, a précisé la société Maxar Technologies, à l'origine de ces clichés. Le général Vetsop Namgyel, ambassadeur du Bhoutan en Inde, a contesté toute présence d'un «village chinois à l'intérieur du Bhoutan». Des experts chinois ont...
La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l’Inde des applications mobiles
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine dénonce la nouvelle interdiction de l’Inde des applications mobiles

La Chine a fustigé la décision «discriminatoire» de l'Inde d'interdire une quarantaine d'applications mobiles chinoises pour raisons de sécurité, une mesure qui intervient sur fond de conflit territorial dans l'Himalaya entre les deux géants asiatiques. La tension reste élevée entre la Chine et l'Inde après un affrontement sanglant en juin dernier à leur frontière disputée dans l'Himalaya. Des échanges ont démarré entre les deux pays, afin de trouver un terrain d'entente dans la région. Lire aussi : Réunion des commandants du corps entre la Chine et l'Inde Après la confrontation meurtrière entre l'Inde et la Chine, l'Inde a décidé d'interdire de son gigantesque marché plus de applications chinoises pour smartphones, dont la très populaire TikTok, au nom de la sécurité nationale. ...
L’Inde interdit de nouvelle applications chinoises
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde interdit de nouvelle applications chinoises

Le ministère de l’Électronique et des Technologies de l’information (MeiY) a interdit 43 nouvelles applications chinoises, dans le cadre de la quatrième répression des applications liées à la Chine. L'Inde considère ces applications comme une menace pour la sécurité nationale. Ainsi, le ministère assure que les logiciels visés peuvent "voler et transmettre les données de leurs utilisateurs de façon non autorisée à des serveurs situés hors d'Inde". Il ne cite jamais la Chine, qui est pourtant clairement visée. Le porte-parole du ministère chinois du Commerce, Gao Feng, a dénoncé la décision de l'Inde qui "abuse du concept de sécurité nationale et adopte des mesures restrictives contre des entreprises chinoises". Lire aussi : La Chine dénonce les dernières décisions de l'Inde La ...
La Chine aurait utilisé une arme secrète sur des soldats indiens
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine aurait utilisé une arme secrète sur des soldats indiens

La Chine aurait fait usage d’armes à micro-ondes à la fin du mois d'août contre des militaires indiens. Selon un rapport établi par Jin Canrong, professeur de relations internationales à l’université Renmin de Beijing, l’armée de Chine a fait usage d’armes à micro-ondes à partir de la fin du mois d'août contre des militaires indiens à qui elle s'oppose, dans des litiges frontaliers anciens, dans la région du Ladakh (Himalaya), à plus de 4.000m d'altitude. Lire aussi : La Chine et l'Inde s'accordent sur un consensus D'après le quotidien Times, la Chine a transformé deux collines stratégiques occupées par l'Inde en véritables fours à micro-ondes, permettant ainsi aux soldats chinois de consolider leurs positions sans utiliser d'armes à feu, ce qu'interdit en principe un accord passé...
« La Chine paie un prix élevé pour provoquer l’Inde »
COIN DES IDEES, Project Syndicate, Tribunes - Analyses

« La Chine paie un prix élevé pour provoquer l’Inde »

De Project Syndicate, de Brahma Chellaney - Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a récemment déclaré que l’agression et l’expansionnisme n’ont jamais été dans les «gènes» de la nation chinoise. Il est presque étonnant qu'il ait réussi à le dire avec un visage impassible. L’agressivité et l’expansionnisme ne sont évidemment pas des traits génétiques, mais ils ont défini le mandat du président Xi Jinping. Xi Jinping, qui à certains égards a repris le manteau expansionniste de Mao Zedong, tente de mettre en œuvre une version moderne du système tributaire que les empereurs chinois utilisaient pour établir l'autorité sur les États vassaux: se soumettre à l'empereur et récolter les fruits de la paix et commerce avec l'empire. Pour Xi Jinping, la pandémie de COVID-19 - qui ...
La Chine et l’Inde s’accordent sur un consensus
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et l’Inde s’accordent sur un consensus

Après un long échange à Moscou, les ministres chinois et indiens sont parvenus à un consensus sur la situation dans leurs zones frontalières et sur les relations bilatérales. Le ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu des discussions approfondies avec son homologue indien Subrahmanyam Jaishankar, le 10 septembre, sur la situation à leurs frontières ainsi que sur les liens bilatéraux, les deux hommes parvenant à un consensus en cinq points concernant la situation actuelle. Un consensus, une même volonté "Il est normal pour la Chine et l'Inde d'avoir des différences en tant que grandes puissances voisines. Ce qui est important, c'est de replacer celles-ci dans un contexte approprié vis-à-vis des relations bilatérales" a déclaré le ministre Wang Yi. Pour cela, la base des échang...
La Chine évoque des intimidations armées de la part de l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine évoque des intimidations armées de la part de l’Inde

La Chine a accusé ce 8 septembre l'armée indienne d'avoir franchi illégalement sa frontière dans l'Himalaya et d'avoir eu recours à des "tirs de sommation". Après un affrontement meurtrier en juin entre les armées de Chine et d'Inde au Ladakh (nord de l'Inde), les pays s'accusent mutuellement d'entrer sur son territoire. Cet ancien litige a récemment fait 20 morts dans le camp indien, et un nombre inconnu de victimes côté chinois, suite à un affrontement violent entre soldats. La mort des soldats indiens a suscité une vague d'indignation contre la Chine, qui fait l'objet d'un appel au boycott de la part de certains indiens. Dans un communiqué publié ce 8 septembre, le ministère chinois de la Défense a accusé l'Inde de "grave provocation militaire" après le franchissement de la fronti...
Si l’Inde et la Chine ne s’entendent cela pourrait dégénérer
Asie/Pacifique, MONDE

Si l’Inde et la Chine ne s’entendent cela pourrait dégénérer

«La situation est très dangereuse sur le terrain et peut devenir incontrôlable», a déclaré le lieutenant-général DS Hooda, qui a servi en tant que commandant du Nord de l’armée indienne de 2014 à 2016. Pour ce dernier, «beaucoup dépendra de la capacité des deux parties à contrôler la situation instable et à l’empêcher de se propager à d’autres régions». La Chine et l'Inde ont tenu plusieurs séries de pourparlers, impliquant principalement des commandants militaires, sans parvenir à un accord. Malgré les tentatives des responsables militaires, les négociations sont désormais politique. Les ministres de la Défense de Chine et d'Inde se sont réunis le 4 septembre en Russie, pour tenter de sortir de l’impasse. Il s’agissait du premier contact direct de haut dirigeants entre la Chine et l...
Nouvel accrochage entre la Chine et l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvel accrochage entre la Chine et l’Inde

Un membre des forces indiennes a été tué dans un accrochage. Il s'agit du premier décès annoncé après deux incidents en 48 heures dans la région du Ladakh, après des affrontements meurtriers à la mi-juin ayant fait au moins 20 morts côté indien. Un militaire d'origine tibétaine engagé au sein des forces spéciales indiennes a été tué dans un accrochage avec l'armée chinoise à la frontière contestée entre les deux pays dans l'Himalaya, a annoncé une représentante du Parlement tibétain en exil. La Chine et l'Inde se sont mutuellement accusées d'avoir franchi le 29 août, puis le 31 août, la Ligne de contrôle effectif («Lign of Actual Control», LAC), frontière de facto qui n'est pas clairement démarquée. Ni la Chine, ni l'Inde n'ont fait état de victimes ces derniers jours. Cependa...
Chine-Inde : nouvelles tensions à la frontière
Asie/Pacifique, MONDE

Chine-Inde : nouvelles tensions à la frontière

New Delhi a fait état le lundi 31 août de mouvements de troupes chinoises au cours du week-end à la frontière entre les deux pays, dénonçant une tentative de la Chine de modifier unilatéralement la situation sur le terrain. L'incident s'est produit samedi 29 août dans la soirée sur les rives du lac Pangong Tso, une zone frontalière de l'Himalaya où les deux pays s'affrontent depuis avril, a précisé l'armée indienne. Lire aussi : Nouvelle confrontation entre la Chine et l'Inde dans l’Himalaya Le 15 juin, des troupes des deux nations les plus peuplées du monde se sont affrontées le 15 juin lors d'un corps-à-corps d'une extrême violence dans la vallée voisine de Galwan, dans l'ouest de l'Himalaya, première confrontation meurtrière entre leurs armées en 45 ans. L'accrocha...
L’inde continue son face à face avec la Chine
Asie/Pacifique, MONDE

L’inde continue son face à face avec la Chine

Le Premier ministre indien Narendra Modi a lancé un nouvel avertissement à la Chine, deux mois après les affrontements meurtriers dans l'Himalaya, à l'occasion d'une cérémonie organisée pour le Jour de l'indépendance. "A tous ceux qui ont eu des vues sur la souveraineté du pays, l'armée du pays a répondu avec le même langage", a déclaré Narendra Modi, dans son discours le plus important de l'année. A cette occasion, il a promis de renforcer encore les capacités militaires. Sans pointer du doigt un pays, le Premier ministre indien s'adressait au Pakistan et à la Chine, après les affrontements de juin dernier au Ladakh, sur un territoire frontalier revendiqué par les deux pays. "L'intégrité de l'Inde est une valeur suprême pour nous. Ce que nous pouvons faire, ce que nos soldats...
Les indiens boycottent les produits chinois
Asie/Pacifique, MONDE

Les indiens boycottent les produits chinois

Suite aux affrontements sanglants à la frontière himalayenne entre l'Inde et la Chine, les indiens ont lancé une vaste campagne de boycott des produits chinois. Un boycott des marchandises chinoises est lancé, plus une valeur symbolique que de sanction. En effet, l'Inde dépend beaucoup des importations chinoise, même si New Delhi tente de réduire sa dépendance à son égard. Après l'affrontement à la frontière entre la Chine et l'Inde, qui ont tué 20 soldats indiens, les douaniers du port clé de Chennai ont retenu des expéditions en provenance de Chine pour des contrôles supplémentaires. Cette décision intervient alors que les appels se multiplient en Inde pour que les produits venus de Chine soient évités. Sharad Kumar Saraf, président de la Fédération des organisations indienn...
L’Inde et la Chine quittent la frontière
Asie/Pacifique, MONDE

L’Inde et la Chine quittent la frontière

Les troupes frontalières chinoises et indiennes ont convenu de maintenir le dialogue et de collaborer pour la paix et la tranquillité sur le terrain le long de la frontière, a annoncé mardi Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine et l'Inde ont organisé une deuxième réunion au niveau des commandants dans la zone frontalière le 22 juin, et les deux parties ont accepté de retirer leurs troupes d'une zone frontalière de l'Himalaya. Cette zone a été le théâtre d'un récent accrochage meurtrier entre la Chine et l'Inde qui a fait 20 morts dans les rangs de l'armée indienne, a annoncé mardi une source gouvernementale indienne. De son côté, la Chine n'a fourni aucun bilan officiel. Cet accrochage s'est déroulé dans la région du Ladakh, le 15 juin, o...
40 soldats chinois morts dans l’accrochage avec des soldats indiens
Asie/Pacifique, MONDE

40 soldats chinois morts dans l’accrochage avec des soldats indiens

La Chine a perdu au moins 40 soldats dans l'accrochage avec l'armée indienne le 15 juin, dans une zone frontalière de l'Himalaya, contre 20 soldats indiens. Le ministre indien des Transports Vijay Kumar Singh, a annoncé que la Chine a perdu au moins 40 soldats dans l'accrochage avec l'armée indienne en début de semaine dans une zone frontalière de l'Himalaya (image de Une), a déclaré un ministre indien. Les autorités chinoises n'ont pour le moment pas fait état de pertes lors de l'accrochage qui a eu lieu dans la vallée de Galwan dans l'ouest de l'Himalaya. Il s'agit du premier accrochage meurtrier entre la Chine et l'Inde depuis quarante-cinq ans. "Si 20 personnes ont été martyrisées de notre côté (indien), alors il devrait y avoir au moins le double des victimes de leur côté (Ch...
Beijing assure que la situation à la frontière est stable
Asie/Pacifique, MONDE

Beijing assure que la situation à la frontière est stable

Les autorités chinoises ont assuré que la situation dans les zones frontalières entre la Chine et l'Inde était globalement stable et contrôlable. "Nous pensons que, guidés par l'important consensus conclu entre les deux dirigeants, la Chine et l'Inde peuvent faire face à la situation actuelle de manière appropriée, maintenir conjointement la paix et la stabilité dans les zones frontalières, et assurer un développement sain et stable des relations bilatérales", a annoncé Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères. En ce qui concerne ce qui s'est passé à la section ouest de la frontière Chine-Inde, le ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a fait part de l'opposition "ferme" du gouvernement lors d'une conversation téléphonique avec le ministr...
La Chine libère 10 soldats indiens arrêtés lors d’affrontements
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine libère 10 soldats indiens arrêtés lors d’affrontements

La Chine a libéré le 18 juin des soldats indiens arrêtés lors d'un accrochage meurtrier dans l'Himalaya entre les armées chinoise et indienne, à la frontière des deux pays. Les autorités chinoises ont libéré dix soldats indiens, fait prisonniers lors d'un affrontement dans une vallée de l'Himalaya, à la frontière contestée entre les deux pays. Lire aussi : Nouvelle confrontation entre la Chine et l’Inde dans l’Himalaya Des militaires des deux géants asiatiques s'étaient affrontés dans un corps-à-corps violent, à coups de poings, pierres et de barres de fer. Ces libérations interviennent après des discussions entre la Chine et l'Inde, afin d'apaiser la tension après la confrontation du 15 juin. L'Inde a fait état de victimes "des deux côtés" dont 20 soldats tués dans ses rangs. ...
Nouvelle confrontation entre la Chine et l’Inde dans l’Himalaya
Asie/Pacifique, MONDE

Nouvelle confrontation entre la Chine et l’Inde dans l’Himalaya

De nouvelles échauffourées ont eu lieu en mai à la frontière entre la Chine et l'Inde, dont les relations sont toujours tendues depuis la guerre éclaire de 1962. «Nous avons informé l’Inde et la Chine que les Etats-Unis sont prêts […] à arbitrer leur dispute frontalière qui fait actuellement rage», a tweeté le président américain Donald Trump, qui a mit en exergue les conflits entre soldats chinois et indiens dans l’Himalaya. Lire aussi : Donald Trump offre sa médiation entre la Chine et l'Inde A contrario, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a assuré que la situation à la frontière sino-indienne était «globalement stable et contrôlable» et «pouvait se résoudre via le dialogue». Des accrocs dans la diplomatie sino-indienne Depuis la guerre de 1962, qui a...
Le Tibet menaçait par l’écoulement de mercure
Environnement, Tibet

Le Tibet menaçait par l’écoulement de mercure

La fonte des glaciers sur le plateau du Tibet pourrait entraîner le ruissellement de mercure depuis le sol et causer une pollution à long terme, selon des chercheurs de l'Institut de recherche sur le plateau du Tibet de l'Académie des Sciences. Elément toxique, le mercure s'écoule lors de la fonte des glaciers, notamment sur le plateau Qinghai-Tibet, a indiqué Zhang Qianggong, chercheur au sein de l'académie, dans un article publié ce mois-ci dans la revue britannique Environmental Pollution. Accélération de la fonte des glaces En août 2016, les scientifiques alertaient des dangers de la fonte des glaces dans la région, car elle pouvait toucher les populations à différents niveaux. D'après un article publié dans Nature Communications,  les carburants fossiles et la combustion de ...