Les jeux d’argent restent à Macao

par | Sep 14, 2021 | Macao, RÉGIONS SPÉCIALES

«Le secteur des jeux d’argent de Macao ne sera pas transféré à Hengqin, où une zone de coopération approfondie Guangdong-Macao est envisagée pour encourager la région administrative spéciale (RAS) à diversifier son économie», a annoncé le 10 septembre Ho Iat Seng, chef de l’exécutif de la RAS de Macao, lors d’une conférence de presse.

Ho Iat Seng a expliqué que la zone de coopération approfondie de Hengqin est importante pour diversifier l’économie de Macao, faciliter la vie et l’emploi des résidents et enrichir la pratique «Un pays, deux systèmes».

Concernant la rumeur selon laquelle le secteur du jeu à Macao serait transféré à Hengqin, Ho Iat Seng a assuré que la Constitution et la Loi fondamentale statuent qu’il ne doit pas y avoir de développement des jeux d’argent en Chine continentale.

De fait, les industries du jeu ne seront donc pas délocalisées vers la Chine continentale, mais resteront à Macao.

La zone de Hengqin devrait donner la priorité au développement d’industries, notamment les soins de santé axés sur la recherche et le développement en médecine traditionnelle chinoise, la finance moderne, la haute technologie, les expositions, la culture et les sports, a-t-il poursuivi, notant que le gouvernement central offre un soutien vigoureux à Macao pour développer des industries diversifiées.

Le chef de l’exécutif de Macao a mit en avant les améliorations réalisées en matière de politique fiscale dans le cadre d’un plan général pour la construction de la zone de coopération de Hengqin, une île située dans la partie sud de Zhuhai, dans la province du Guangdong (sud de la Chine). Cette nouvelle zone a donné une nouvelle envergure à Macao pour la Chine, car désormais la RAS pourra concurrencer les certaines places internationales.

«La zone de coopération approfondie s’est engagée à briser les limites des flux de technologies, de talents, de fonds et d’informations, en s’efforçant que ses règles et mécanismes se connectent à ce qui prévaut à Macao et s’alignent sur les règles internationales», a assuré Ho Iat Seng, disant espérer que «la zone devienne une nouvelle référence pour un nouveau cycle d’ouverture» économique de la Chine.

Les gouvernements de Macao et du Guangdong ont décidé d’un plan pour instituer des organisations chargées du développement et de la gestion de la nouvelle zone, et ont soumis le plan au groupe dirigeant pour le développement de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao, a par ailleurs révélé Ho Iat Seng.

Ce dernier a indiqué que le gouvernement de la RAS de Macao a affecté une sélection de jeunes fonctionnaires compétents au comité exécutif de la nouvelle zone.

Le 10 septembre également, le chef de l’exécutif de la RAS de Macao a assisté à une cérémonie en ligne de la connexion transfrontalière de gestion de patrimoine, qui a marqué le lancement officiel du programme pilote initialement annoncé en juin 2020.

Ce programme pilote permet aux résidents de Hong Kong, Macao et de neuf villes du Guangdong d’exploiter les produits de gestion de patrimoine transfrontaliers proposés par les banques locales.

Parmi les invités officiels de la cérémonie figuraient également la cheffe de l’exécutif de la RAS de Hong Kong, Carrie Lam, Ma Xingrui, gouverneur de la province du Guangdong et Pan Gongsheng, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine.

Selon Carrie Lam, dont les propos ont été cités dans une déclaration publiée sur le site Internet du gouvernement de la RAS de Hong Kong, le programme est «le premier mécanisme d’accès mutuel au marché pour les investisseurs individuels. Il est propice à la facilitation des investissements transfrontaliers par les résidents individuels de la région de la Grande Baie, et est donc également un projet crucial lié aux moyens de subsistance des gens».

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :