Le marché des paiements par carte en Chine, qui a été affecté par la pandémie de Covid-19, devrait enregistrer une forte croissance de 17% en 2022, soutenue par une saine reprise économique, prévoit GlobalData, une société leader de données et d’analyse.

Kartik Challa, analyste principal des paiements chez GlobalData, a expliqué que « le marché des paiements par carte en Chine, qui a enregistré une croissance robuste au cours de la dernière décennie, a été affecté en 2020 en raison de la réduction des dépenses de consommation et de l’incertitude économique à la suite du Covid-19 ».

Selon lui, les plans de relance de la Chine, ainsi que des mesures complètes de test et d’isolement, la vaccination à l’échelle nationale et la réouverture des entreprises ont ouvert la voie à la reprise.

Selon l’analyse des cartes de paiement de GlobalData, la valeur des paiements par carte devrait enregistrer un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 13,2% entre 2021 et 2025 pour atteindre 222 300 milliards de yuans (30 600 milliards d’euros) en 2025.

Avec l’assouplissement des restrictions liées au Covid-19 et l’augmentation des dépenses de consommation, l’utilisation des cartes de débit et de crédit devrait augmenter. Les grands événements sportifs tels que les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Pékin 2022 devraient encore augmenter les dépenses, ce qui profitera aux paiements par carte.

L’analyse des cartes de paiement de GlobalData révèle que les paiements par carte de débit devraient enregistrer un TCAC de 14,8% entre 2021 et 2025, tandis que les cartes de crédit et de paiement augmenteront à un TCAC de 10,9% au cours de la même période.

Lire aussi : Le marché des paiements de cartes de Hong Kong a augmenté

Pour stimuler la consommation et pousser l’utilisation des cartes, les banques proposent des options de remboursement flexibles sur les cartes de crédit sous forme de versements. Toutes les grandes banques, y compris BOC, HSBC et CCB, offrent une facilité de paiement échelonné, permettant à leurs titulaires de carte de crédit de convertir leurs achats en versements.

La Chine, en collaboration avec les émetteurs et les systèmes de cartes, a pris diverses mesures pour soutenir les paiements par carte. L’une de ces initiatives a été la suppression du plafond des taux d’intérêt supérieur et inférieur à partir du 1er janvier 2021. Celui-ci se situait auparavant entre 12,78% et 18,25%.

Le taux d’intérêt peut désormais être déterminé par l’émetteur et le titulaire de la carte par le biais d’une négociation indépendante. Cela encouragera la concurrence dans l’espace réservé aux cartes de crédit et entraînera une baisse des coûts pour les titulaires de cartes de crédit.

Kartik Challa a indiqué que « sans aucun doute, 2020 a été une année tumultueuse pour de nombreux secteurs et les paiements par carte n’ont pas fait exception. Le marché a connu sa première contraction en 2020 après une décennie de croissance robuste. Cependant, avec la reprise de l’économie et la hausse des dépenses de consommation, le marché chinois des cartes de paiement est à nouveau prêt à exploser ».