L’industrie du vin en Chine a connu un essor au cours de ces dernières décennies, ont expliqué les experts du vin lors de l’Exposition internationale du vin de Chine (Topwine) (Topwine China Beijing International Wine Exhibition).

Cette Exposition internationale du vin de Chine (Topwine) a attiré cette année plus de 300 exposants chinois et internationaux.  Les régions vitivinicoles de Chine ont développé leurs échanges et la coopération avec les meilleures régions du monde en la matière, permettant d’améliorer la qualité des vins chinois ainsi que de développer le marché chinois viticole.

Lors de l’Exposition Topwine, Li Bin, directeur du Bureau des vins du district de Huailai, de la province du Hebei (nord), a présenté la production de vin dans le vignoble du district depuis les années 1970.

Ce dernier a expliqué que «le climat et les conditions géographiques de la région sont favorables à la culture du raisin de cuve. Les fabricants se sont attachés à cultiver des cépages chinois et à introduire ceux de l’étranger. Ces cépages étrangers ont été sélectionnés et maîtrisés pour les rendre plus adaptés au terroir local dans le but de produire des vins de grande qualité».

D’ailleurs, le marselan, principal ingrédient d’un vin phare de Huailai présenté lors de l’exposition, a été introduit dans le Domaine Franco-Chinois de Huailai en 2001. Après avoir été maîtrisé depuis plusieurs années, le cépage a été progressivement promu dans tout le pays, et ses produits sont populaires sur le marché.

«Le domaine était un projet de coopération entre les ministères de l’Agriculture des deux pays, et Huailai a enfin été sélectionnée après une inspection à l’échelle nationale», a déclaré Li Bin.

Ce dernier a expliqué que «l’appellation Huailai a remporté près de 300 prix en Chine et à l’étranger, dont le Concours Mondial de Bruxelles, l’International Wine Challenge et le Decanter World Wine Awards».

Le vignoble du Domaine Franco-Chinois est situé dans l’est des monts Helan, dont la ville de Qingtongxia, qui a impressionné le monde du vin ces dernières années. Selon Zhang Yi, secrétaire général de l’Association du vin de Qingtongxia, dans la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest), les conditions pédologiques particulières du cône de déjection des monts Helan et le climat local confèrent au vin un goût équilibré.

Lire aussi : Un vin de prune chinois remporte une médaille d’or internationale

«Nous avons invité une quarantaine de professionnels viticoles de France, d’Italie, d’Allemagne, d’Espagne et d’autres pays européens à participer à la production du vin», a expliqué ce dernier, lors de l’exposition. Il a indiqué que les experts européens ont pris part au processus de fabrication, de vendange et à la fermentation.

Ces vins de l’est des monts Helan et de Shacheng, appartenant à Huailai, sont tous sur la liste des indications géographiques chinoises protégées, selon l’Accord bilatéral entre la Chine et l’Union européenne sur les indications géographiques, qui est officiellement entré en vigueur le 1er mars dernier.

«Cela ne représente pas seulement une reconnaissance pour les vins chinois, mais il ouvre également un nouveau canal pour leurs exportations», a indiqué Li Bin.