L’établissement public italien Cassa Depositi e Prestiti (CDP) pourra vendre de la dette aux investisseurs en Chine continentale, a déclaré Lin Jingzhen, vice-président de Bank of China.

Ce dernier confirme le prochain lancement d’une opération qui fera de l’Italie le premier pays du Groupe des Sept (G7) à emprunter sur le marché obligataire chinois.

« Nous pouvons confirmer que la CDP sera en mesure de lever des capitaux en émettant des obligations Panda« , a déclaré Lin Jingzhen en marge d’une conférence à Rome. La CDP est contrôlée à hauteur de 80% par l’Etat italien.

Son projet d’émission « Panda » marque une étape importante dans l’ouverture du marché obligataire chinois, évalué à 12.000 milliards de dollars (10.500 milliards d’euros), dans le cadre de l’internationalisation du yuan et du développement du financements de son projet d’expansion.

Le président Xi Jinping a signé à Rome un accord permettant à l’Italie de rejoindre son projet de grands travaux « La Ceinture et la Route », en dépit de l’opposition des Etats-Unis. Une trentaine d’accords et de contrats ont aussi été signés à l’occasion de cette visite.

A lire aussi : Halte