L’excédent commercial de la Chine avec les États-Unis a encore augmenté de 19% sur en an en octobre.

Il s’agit là d’un nouveau revers pour l’ancien président américain Donald Trump qui a déclenché une guerre commerciale contre la Chine.

Selon l’Administration chinoise des Douanes, le géant asiatique a dégagé le mois dernier un excédent de 31,37 milliards de dollars (28,2 mds €) avec les États-Unis, sur un total de 58,44 milliards (53 mds €), selon des chiffres publiés le 7 novembre.

Il s’agit du plus gros excédent commercial entre la Chine et les Etats-Unis cette année après les chiffres de juillet et septembre (32,4 et 34,2 milliards de dollars respectivement), malgré les promesses d’achat de produits américains de la part de la Chine.

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump a fait de la réduction du déficit commercial avec la Chine l’une de ses priorités. Son administration s’est donc lancée en 2018 dans une guerre commerciale avec la Chine qui s’est traduite par des surtaxes douanières supplémentaires réciproques portant sur de nombreuses marchandises.

La Chine et les Etats-Unis ont toutefois signé une trêve le 15 janvier 2020, juste avant que le monde ne soit paralysé par l’épidémie de Covid-19. Au terme de cet accord, la Chine a accepté d’acheter pour 200 milliards de dollars (180 mds €) de biens américains supplémentaires sur deux ans.

Tous pays confondus, la Chine a enregistré en octobre une hausse robuste de 11,4% de ses exportations sur un an, soit la meilleure performance depuis mars 2019.