Les États-Unis ont accusé la Chine de multiplier les « provocations » à l’encontre des rivaux qui revendiquent des territoires en mer de Chine méridionale et des autres États qui y opèrent.

Le 26 juillet, le secrétaire d’État adjoint américain Jung Pak a déclaré qu’‘il y a une tendance claire et à la hausse des provocations de la RPC contre les revendicateurs de la mer de Chine méridionale et d’autres États opérant légalement dans la région ».

Ce dernier a indiqué, lors d’un événement organisé par un groupe de réflexion américain, le Center for Strategic and International Studies, que les avions chinois s’étaient de plus en plus engagés dans des interceptions dangereuses d’avions australiens dans l’espace aérien international au-dessus de la mer de Chine méridionale et que, lors de trois incidents distincts au cours des derniers mois, ils avaient contesté les activités de recherche marine et d’exploration énergétique dans la zone économique exclusive des Philippines.
De son côté, le secrétaire adjoint américain à la Défense, Ely Ratner, a déclaré que la récente augmentation marquée du comportement dangereux et non professionnel des navires et avions militaires chinois en mer de Chine méridionale menace les forces américaines et les forces alliées menant des activités dans la région.

Pour le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, « les remarques des fonctionnaires américains sur la mer de Chine méridionale sont complètement une tentative de faire passer le noir pour le blanc. La mer de Chine méridionale est la maison commune des pays de la région ».

Ce dernier a indiqué que le maintien de la paix et de la stabilité dans la mer de Chine méridionale est « une aspiration commune » de la Chine et des pays de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

« Il n’y a pas si longtemps, la Chine et les pays de l’ASEAN ont commémoré ensemble solennellement le 20e anniversaire de la signature de la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale et ont convenu de continuer à appliquer pleinement et efficacement la Déclaration, de promouvoir activement les consultations sur le « Code de conduite en mer de Chine méridionale » (COC) et de maintenir conjointement la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale et dans la région ».

« Nous sommes aussi sobrement conscients que la mer de Chine méridionale d’aujourd’hui n’est pas stable et tranquille. Afin de maintenir leur propre hégémonie, certaines grandes puissances extraterritoriales viennent de loin pour augmenter leurs investissements en forces militaires dans la mer de Chine méridionale », a assuré Zhao Lijian.

Ce dernier a dénoncé l’installation de bases militaires autour de la mer de Chine méridionale, destinées à déployer des armes offensives, envoyer des porte-avions, des bombardiers stratégiques et d’autres navires de guerre et avions militaires en mer de Chine méridionale.

Ne citant pas directement les Etats-Unis, Zhao Lijian a indiqué qu’ils « collaborent avec leurs alliés extraterritoriaux pour ‘montrer leurs muscles’ en mer de Chine méridionale. Ces pays qui suscitent des querelles et sèment des troubles dans la mer de Chine méridionale constituent la véritable menace pour la paix et la stabilité régionales ».