Le livre sur le premier voyage autour du monde d’un navire et d’un équipage brésiliens et sur les coulisses de la première mission diplomatique brésilienne en Chine, événements qui se sont déroulés entre 1879 et 1883, est maintenant disponible.

Selon le communiqué de presse de la maison d’édition « Dois Por Quatro« , il s’agit de l’exploit d’un voyage aussi risqué de la marine brésilienne avec 197 hommes – 22 officiers, 126 marins impériaux, 15 chauffeurs et 21 soldats de la marine.

De nombreux marins se sont retrouvés fauchés par des maladies comme le béribéri. Certains ont déserté et d’autres n’ont pas pu revenir avec la garnison, car ils sont restés hospitalisés. Le tour du monde a duré 430 jours, dont 268 en voyage et 162 dans les ports, et a été commandé par le capitaine de frégate Júlio César de Noronha.

Le navire transportait également avec lui la première mission diplomatique brésilienne qui, pendant trois ans, a cherché un accord pour faire venir de la main-d’œuvre chinoise au Brésil. La mission diplomatique vers la Chine, entourée de controverses au Brésil et dans le monde, avait comme envoyés extraordinaires le diplomate Eduardo Callado et le contre-amiral Arthur Silveira da Motta, futur baron de Jaceguai.

Marli Cristina Scomazzon et Jeff Franco, co-auteurs des ouvrages « The Way to Gold – North Americans on the Island of Santa Catarina » (2015) et « Natural History of the Island of Santa Catarina : the Noronha Codex » (2017), ont mené des recherches dans plusieurs archives brésiliennes et d’autres pays pour recueillir des documents, des photographies et des illustrations pour le livre, qui aborde un sujet qui n’a jamais été vu auparavant. L’ouvrage a été édité par Dois Por Quatro Editora, de Florianópolis-SC.

« Notre proposition était de récupérer une aventure menée avec héroïsme par des centaines de marins anonymes, dont certains ont même perdu la vie. Le voyage est un épisode de l’histoire brésilienne qui a été caché dans divers référentiels. Dans d’autres archives, il a été possible de récupérer les archives de la première mission brésilienne en Chine, impliquant une grande controverse, qui est un exemple de l’évolution des faits dans la chronique de la vie politique de notre pays », ont expliqué les auteurs.

« Nous avons écrit ce livre avec beaucoup d’enthousiasme pour récupérer un thème jusqu’alors inédit, une partie intéressante de la mémoire nationale et aussi pour être une histoire pleine de curiosités ».

Le livre peut être acheté sur https://www.doisporquatro.com/primeira-circum-navegacao-brasileira-e-primeira-missao-do-brasil-a-china-1879

Auteurs : Marli Cristina Scomazzon et Jeff Franco
Éditeur : Deux par quatre
Nombre de pages : 360
ISBN : 978-85-69609-43-8