La première loi nationale sur les bibliothèques publiques entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Promulguée en novembre, cette nouvelle loi concerne plusieurs aspects des bibliothèques, de la structure elle-même, le fonctionnement, le service, à la responsabilité légale des bibliothèques publiques dans le pays.

Moderniser et faciliter l’accès

Cette loi encourage également la participation sociale dans les bibliothèques publiques, mais le gouvernement conserve son emprise sur son fonctionnement global. Ainsi, les bibliothèques pourront prendre le nom d’un donateur, et d’autres bénéficieront d’exonérations fiscales.

La loi impose aux bibliothèques d’offrir gratuitement plusieurs types de services allant de l’emprunt, à l’accès aux salles de lecture, en passant par l’organisation de conférences publiques, d’activités de promotion de la lecture, de formations et d’expositions.

Elles devront ouvrir les week-ends et les jours fériés, mis elles auront le droit de refuser de fournir des services à ceux qui enfreignent les règles. De plus, les bibliothèques financées par le gouvernement devront mettre en place un espace de lecture pour les enfants et tenir compte des besoins des personnes âgées et des handicapés.

La propriété intellectuelle est devenue ces derniers années une question importante pour les autorités, qui stipulent dans cette nouvelle loi que « les bibliothèques publiques devront assurer la pleine conformité avec les lois et réglementations relatives à la propriété intellectuelle ».

Les régions rurales ont leur propre bibliothèque

Le gouvernement a établi 587 000 bibliothèques dans des régions rurales, d’après le dernier compte-rendu d’une réunion sur les bibliothèques rurales organisée à Shenyang (Liaoning).

Ces ouvertures entrent dans le cadre d’un programme pilote, lancé en 2005, intitulé « Projet des bibliothèques rurales« . désormais opérationnel, la mise en place de bibliothèques a été quasiment achevé en 2012. Aujourd’hui, ces bibliothèques mettent à jour les livres et sont ouvertes au public.

Selon des statistiques, chaque habitant rural possédait en moyenne 0,13 livre, sans compter les manuels scolaires, en 2007. En 2017, ce chiffre s’est élevé à 1,63. Plus de 1,1 milliard de livres ont été distribués aux habitants ruraux à travers le pays au cours des dix dernières années, selon le Quotidien du peuple.

« Les bibliothèques contribuent non seulement à enrichir la vie des habitants des campagnes, mais réduisent également l’écart entre les habitants urbains et ruraux et ont permis à davantage de personnes de sortir de la pauvreté« , a précisé le quotidien.

Image de Une : Bibliothèque nationale de Chine