Sélectionner une page

2019-nCoV,Hong Kong,RÉGIONS SPÉCIALES

Retard d’activiation des bracelets de quarantaine à Hong Kong

De nombreux passagers sont arrivés de l’étranger et ne seraient pas surveillés alors qu’ils devraient commencer leur 14 jours d’auto-quarantaine obligatoire. Seulement un tiers des 6000 bracelets électroniques remis aux arrivants ont été activés, ont annoncé les autorités sanitaires d’Hong Kong.

Hong Kong a vu une augmentation du nombre de personnes rentrant chez elles cette semaine, alors qu’elles fuyaient l’éidémie de coronavirus en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient. Mais des retards dans la vérification de leurs comptes ont retardé l’activation des bracelets de quarantaine.

Avec 256 infections et quatre décès, les autorités hongkongaises ont durci les restrictions concernant les voyageurs, ordonnant 14 jours de quarantaine dès leur arrivée à partir du 19 mars, et déconseillant tout voyage non essentiel.

Les mesures imposées ces dernières semaines ont eu un certain succès dans la lutte contre l’épidémie du Covid-19, mais plus de 90% des personnes atteintes lors d’un récent pic de cas ont attrapé le virus à l’étranger, ou ont eu des contacts étroits avec des voyageurs contaminés.

Hong Kong a déclaré avoir plus de 20 000 bracelets prêts pour les nouveaux arrivants, et a envoyé toutes les personnes qui présentaient des symptômes respiratoires aigus dans les centres de test, non loin de l’aéroport.

Un code QR est intégré dans les bracelets, afin de l’associé à une application pour smartphone. Ainsi, l’individu est identifié et s’il rompt sa quarantaine au cours des 14 jours, les autorités sanitaires sont de suite informées.

Le 20 mars, le diffuseur RTHK a cité le directeur de l’information, Victor Lam, qui a évoqué certains retards en raison du lancement du système, qui n’est pas encore très élaboré.

D’ailleurs, de nombreux résidents ont indiqué sur les réseaux sociaux qu’ils n’avaient pas reçu de message de vérification du gouvernement obligatoire pour activer l’application. Certaines bandes, mal fixées, pourraient facilement glisser, ont-ils ajouté.

Les voyageurs se sont également plaints du manque de directives pour que les personnes placées en quarantaine puissent rentrer chez elles depuis l’aéroport ou acheter de la nourriture, car beaucoup prenent les transports en commun et certains magasins sont fermés.

Avec de nombreux bracelets non activés, le nombre d’arrivées observant la quarantaine reste flou.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :