Sélectionner une page

Asie/Pacifique,MONDE

Réunion de consolidation des échanges entre la Chine, le Japon et la Corée du sud

Les Premiers ministres japonais Shinzo Abe et sud-coréen, Mon Jae-in se rendront à Chengdu en Chine, pour la 8ème réunion des dirigeants de la Chine, du Japon et de la République de Corée. Cette réunion aura lieu lieu le 24 décembre 2019, en présence du président chinois Xi Jinping.

Rencontre entre Li Keqiang (Chine), Park Geun-Hye (Corée du Sud) et Shinzo Abe (Japon), en novembre 2015

Dans une interview accordée à l’agence de presse, Xinhua, le Premier ministre Shinzo Abe dit espéré que des progrès se réaliseront via la coopération trilatérale dans divers secteurs et qu’ils exploiteront de manière approfondie la coopération dans des domaines d’intérêt commun, tels que « la protection de l’environnement, les sociétés vieillissantes et les échanges entre les peuples ».

« Les trois pays partagent divers problèmes spécifiques à ces pays voisins, c’est pourquoi les trois nations devraient profiter de cette occasion pour mener des discussions sincères sur les questions d’intérêt commun », a assuré Shinzo Abe.

Diverses questions économiques seront à l’ordre du jour, ainsi que les tensions entre Séoul et Tokyo. Mais la situation en Corée du Nord devrait prédominer. En effet, les deux Corées avaient organisé, en décembre 2018, une cérémonie de lancement des travaux de connexion de leurs voies ferrées et de routes, et de modernisation des voies de chemin de fer vétustes nord-coréennes.

Mais pour réaliser ces travaux, des matériaux et des équipements doivent être transportés au nord du 38e parallèle en Corée du nord, ce qui exige l’approbation du Conseil. Le département d’Etat américain a alors martelé qu’il n’était pas question d’assouplir les mesures punitives contre l’administration de Kim Jong-un.

La Chine et la Russie se sont mobilisé en présentant pour la première fois au Conseil de sécurité des Nations UNies un avant-projet de résolution demandant l’allègement des sanctions contre lui. Beijing et Moscou y affirment rejoindre les efforts pour établir de nouvelles relations entre Washington et Pyongyang, instaurer leur confiance mutuelle et pérenniser la paix dans la péninsule.

Outre la question nord-coréenne, le 22 décembre, le ministre sud-coréen du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie, Sung Yun-mo, a rencontré ses homologues chinois et japonais Zhong Shan et Hiroshi Kajiyama.

A la suite de cette rencontre, il ont adopté une déclaration commune visant à renforcer leur coopération trilatérale dans de nombreux domaines : le transfert énergétique, le commerce électronique, et les nouvelles industries de la quatrième révolution industrielle, entre autres.

En conséquence, les trois pays se sont mis d’accord pour accélérer les négociations en vue d’un accord de libre-échange (ALE) tripartite global de haut niveau. Ils se sont également engagés à conclure le Partenariat économique global régional, couvrant la région Asie-Pacifique.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :