D’après le site d’information de l’UNESCO, la ville de Shanghai a décidé de lancer son plan d’action communautaire pour l’Éducation au développement durable (EDD).

Ville coordinatrice du Réseau mondial des villes apprenantes de l’UNESCO (GNLC) pour l’Éducation au développement durable (EDD), Shanghai a lancé son plan d’action communautaire pour l’EDD (2020-2021), le 20 août 2020.

Lors d’une réunion en ligne organisée par l’Institut municipal de Shanghai pour l’éducation tout au long de la vie (SMILE), figuraient des responsables des villes d’Espoo (Finlande) et de Hambourg (Allemagne), les coordinateurs du groupe EDD du Réseau mondial des villes apprenantes, ainsi que des représentants de l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL), de la section de l’UNESCO «L’EDD pour 2030» et plus de 50 responsables et experts de Shanghai.

Li Jiacheng, directeur adjoint de SMILE, et la chercheure, Zhu Min, ont présenté le nouveau plan d’action de l’institut et ont salué « le leadership solide de la Commission municipale d’éducation de Shanghai et la participation active des partenaires locaux de différents secteurs », dont les centres d’apprentissage communautaires, les groupes de bénévoles et la Commission municipale pour la Santé de Shanghai.

Le plan d’action communautaire sur l’EDD (2020-2021) « témoigne de l’engagement de Shanghai à mettre en œuvre l’EDD dans le cadre de la politique de la ville apprenante. Les mesures de mise en œuvre comprennent des dispositions fiscales ainsi que le développement des capacités des principaux acteurs », selon le service presse de l’UNESCO.

Ce plan a un champ élargi, allant de l’éducation à la santé, le développement harmonieux, l’éducation environnementale et les compétences professionnelles.

De son côté, le directeur de l’UIL, David Atchoarena, a pointé du doigt « l’importance stratégique d’un tel plan » pour Shanghai et « l’importance de renforcer les capacités de la communauté par l’apprentissage ».

« En développant une plus grande appropriation partagée de leur avenir », a-t-il déclaré, ajoutant que « les citoyens de Shanghai seront mieux équipés pour répondre aux problèmes mondiaux tels que le changement climatique, les migrations et les imprévus comme la pandémie de Covid-19 ».

David Atchoarena a également exprimé sa gratitude envers les villes de Shanghai, Espoo et Hambourg pour leur engagement à renforcer le réseau et son pôle EDD, qui comprend désormais plus de 100 villes dans le monde.

Pour Ni Minjing, directeur adjoint de la Commission municipale de l’éducation de Shanghai, le développement durable est un « principe directeur du développement social, économique et urbain de Shanghai ».

Il a confirmé l’engagement de Shanghai dans le groupe de travail du GNLC de l’UNESCO sur l’EDD, s’engageant à collaborer avec les acteurs éducatifs et environnementaux de Shanghai, et avec les autres membres du groupe de travail pour élaborer un plan d’action visant à mettre en œuvre l’EDD dans les villes du monde entier.