vendredi, février 9

Étiquette : ADN

3 ans de prison pour le créateur des bébés OGM
SCI/TECH

3 ans de prison pour le créateur des bébés OGM

Le chercheur He Jiankui a été condamné par un tribunal de Shenzhen, où il avait effectué ses travaux, pour «avoir illégalement procédé à la manipulation génétique d'embryons à des fins de reproduction», a annoncé l'agence de presse, Xinhua. A lire aussi : Les savants fous bientôt sanctionnés En novembre 2018, He Jiankui avait annoncé être parvenu à mettre au monde des jumelles à l'ADN modifié, afin de les rendre résistantes au virus du sida dont était infecté leur père. Accusé à l'époque de laxisme, le gouvernement avait finalement ordonné la suspension des recherches et placé He Jiankui sous enquête policière. Les autorités avaient ensuite confirmé en janvier 2019 qu'une deuxième femme était enceinte d'un enfant à l'ADN modifié. Cependant, la naissance de ce bébé n'a pas été c...
Récolte d’ADN des habitants du Xinjiang par les autorités
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Récolte d’ADN des habitants du Xinjiang par les autorités

Selon certains médias occidentaux, entre 2016 et 2017, 36 millions personnes ont participé à un programme médical qui aurait permit aux autorités provinciales de récolter leur ADN. Tout débute en 2016, lorsque le pouvoir provincial lance une vaste campagne sanitaire, baptisée «Médecine pour tous», proposant un bilan santé gratuit à tous ses habitants. D'après le New York Times, les autorités en ont profité pour récolter les données biométriques et ADN de tous les patients. Plusieurs types d'actes ont été recensé comme les prélèvements sanguin et salivaire, les scans de l'iris, du visage et des empreintes digitales, et l'enregistrement de la voix. Toutes ces informations auraient été compilées dans une base de données que les autorités utiliseraient pour surveiller la population. ...
« Bébés OGM », une seconde femme serait enceinte
SCI/TECH

« Bébés OGM », une seconde femme serait enceinte

D'après William Hurlbut, médecin américain, la seconde femme enceinte à la suite de l'expérimentation du chercheur He Jiankui affirmant avoir créé les premiers "bébés génétiquement modifiés", pourrait en être à 12-14 semaines de grossesse. Ce dernier tient ses information du chercheur chinois avec qui il dit être en contact avec le chercheur. He Jiankui a créé la polémique en Chine et à l'étranger en annonçant qu'il avait réussi à altérer l'ADN de jumelles, nées en novembre 2018, pour les empêcher de contracter le virus du sida. Cette annonce n'a pas été confirmé par des sources indépendantes jusqu'à présent. Le professeur He avait évoqué la possibilité d'une seconde grossesse lors d'une conférence à Hong Kong fin novembre. A lire aussi : Travaux suspendus du chercheur sur le...
SCI/TECH

Les scientifiques annihilent deux types d’anémies

Des chercheurs de l’Université de médecine de Canton ont utilisé la correction d’ADN sur des embryons, pour modifier des mutations causant deux types anémies. Considérée comme une technique révolutionnaire de modification génétique, la méthode CRISPR-Cas9 suscite de nombreux espoirs dans le domaine scientifique. Sorte de ciseaux génétiques, cette méthode d’édition du génome porte le nom de CRISPR-Cas9, dont CRISPR est l’acronyme de Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats. Selon la revue Molecular Genetics and Genomics, les scientifiques sont parvenus à annihiler les mutations génétiques sources de deux anémies : le favisme et la thalassémie bêta. Pour cela, une protéine a été injectée dans plusieurs embryons. Cette méthode CRIPSPR-Cas9 est une enzyme pouvant déte...