jeudi, mai 23

Étiquette : conflit diplomatique

Justin Trudeau critiqué en Chine
Amériques, MONDE

Justin Trudeau critiqué en Chine

Beijing a rejeté l'accusation du Premier ministre canadien Justin Trudeau, attestant que le gouvernement chinois aurait «arbitrairement» condamné à la peine de mort un ressortissant canadien accusé de trafic de drogue. Pour Justin Trudeau, cette affaire est irresponsable et ne reflète pas l'esprit de l’Etat de droit. «Nous appelons la partie canadienne à respecter la souveraineté judiciaire de la Chine, à corriger ses erreurs et à cesser de faire des remarques irresponsables», a indiqué la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying (image de une). Le Premier ministre canadien a exprimé «son extrême préoccupation» après que le ressortissant canadien Robert Lloyd Schellenberg, reconnu coupable de trafic de drogue, a été condamné à mort par un tribunal le 14 janv...
Un canadien condamné à mort pour trafic de drogue
Amériques, MONDE

Un canadien condamné à mort pour trafic de drogue

Robert Lloyd Schellenberg a été condamné le 14 janvier à la peine de mort en Chine à l’issue de son nouveau procès pour trafic de drogue, une décision qualifiée de «très inquiétante» par Ottawa. Robert Lloyd Schellenberg, 36 ans, s’était vu infliger en novembre 2018, lors d’un premier jugement, une peine de 15 ans de prison et 150 000 yuans d'amende. Ce verdict a été jugé fin décembre trop «indulgent» par la justice chinoise. Robert Lloyd Schellenberg a clamé son innocence toute la journée devant un tribunal de la ville de Dalian, en vain. «Le tribunal rejette totalement les explications et la défense de l’accusé, car elles vont à l’encontre des faits», a indiqué le juge en prononçant le verdict. «C’est très inquiétant que la Chine commence à agir de façon arbitraire pour appli...
Justin Trudeau appelle à la «grande prudence» en Chine
Amériques, MONDE

Justin Trudeau appelle à la «grande prudence» en Chine

Le Premier ministre a appelé les canadiens se rendant en Chine à faire preuve de "grande prudence" face au "risque d'application arbitraire des lois locales", après la condamnation à mort d'un Canadien pour trafic de drogue. Le ministère canadien des Affaires étrangères a relevé son niveau d'évaluation des risques au 2ème cran, sur une échelle en comptant quatre. "Faites preuve d'une grande prudence en Chine en raison du risque d'application arbitraire des lois locales", a avertit Ottawa. Cet annonce intervient après la condamnation à la peine de mort en Chine d'un canadien à l'issue de son nouveau procès pour trafic de drogue. Cette décision a été qualifiée de "très inquiétante" par le premier ministre, Justin Trudeau.
L’ambassadeur de Chine dénonce le racisme d’Ottawa
Amériques, MONDE

L’ambassadeur de Chine dénonce le racisme d’Ottawa

L'ambassadeur de Chine au Canada, Lu Shaye, a accusé le 9 janvier Ottawa et ses alliés de faire preuve «d'égoïsme occidental et de suprémacisme blanc», après la demande la libération immédiate de deux Canadiens détenus par Beijing. Dans une tribune au quotidien The Hill Times, l'ambassadeur de Chine, Lu Shaye, a pris à partie le Canada pour l'arrestation le 1er décembre de Meng Wanzhou, directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, qu'il a qualifiée de «sans fondement». Dix jours plus tard, Beijing a arrêté deux Canadiens, l'ex-diplomate Michael Kovrig et le consultant Michael Spavor pour des activités «menaçant la sécurité nationale». Le gouvernement chinois assure que leurs arrestations ne sont pas liées à celle de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou. ...