mardi, mars 26

Étiquette : coton xinjiang

« Il n’y a pas eu et il n’y a pas de travail forcé dans la production de coton au Xinjiang »
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

« Il n’y a pas eu et il n’y a pas de travail forcé dans la production de coton au Xinjiang »

"Il n'y a pas eu et il n'y a pas de travail forcé dans la production de coton au Xinjiang", a déclaré Li Xuejun, un haut législateur régional, lors d'un événement conjoint de promotion vidéo pour le Xinjiang avec l'ambassade de Chine au Royaume-Uni. Ce dernier, qui est directeur adjoint du Comité permanent de l'Assemblée populaire de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a déclaré que "la production de coton au Xinjiang avait déjà atteint un haut degré de mécanisation". Selon les statistiques publiées par le département local de l'agriculture, le taux de récolte mécanique du coton au Xinjiang a en effet atteint 69,83% en 2020, et 95% du coton dans le nord du Xinjiang a été ramassé par des machines. "Par conséquent, l'affirmation selon laquelle 70% ...
Les marques H&M, Nike, Adidas sont boycottés en Chine
RÉGIONS SPÉCIALES, Xinjiang

Les marques H&M, Nike, Adidas sont boycottés en Chine

Avec notre stagiaire Qi Gao - Le groupe H&M a fait part de difficultés inédites sur son marché en Chine après avoir déclaré ne plus vouloir travailler avec les usines de coton au Xinjiang. Malgré sa nouvelle déclaration publiée le 4 mars pour assurer sa volonté de coopérer de manière constante avec la Chine, H&M est accusé par les chinois pour son racisme concernant les affaires des Droits de l'homme au Xinjiang. Ses produits sur le marché chinois ont été boycottés du jour au lendemain. Dans un communiqué publié en 2020, H&M a fait part de ses inquiétudes vis-à-vis des derniers rapports d'organisations de la société civile et des médias occidentaux, concernant les allégations de "travail forcé" et de "discrimination religieuse" à l'encontre des minorités ethniques dans la...
Taïwan pourrait boycotter le coton du Xinjiang
TAIWAN

Taïwan pourrait boycotter le coton du Xinjiang

Avec les boycotts de grandes marques du coton provenant de la région autonome du Xinjiang pour dénoncer le «travail forcé» des Ouïgours, la ministre de l’Économie, Wang Mei-hua, a précisé que "Taïwan étant un pays démocratique qui respecte les droits de l’homme, le pays s’appuierait sur la décision de l’ONU comme référence". En dehors de cette décision internationale, Wang Mei-hua a souligné que les fabricants taïwanais se devaient de respecter la demande de leurs clients : «L’industrie taïwanaise se spécialise principalement dans le développement du tissu et des vêtements fonctionnels ainsi que dans la sous-traitance des marques internationales. Par conséquent, nos lignes de production procéderont aux ajustements nécessaires en fonction des exigences de la clientèle». En Chine conti...
Washington devrait prendre des «mesures concrètes» pour les Ouïghours
Chine-Etats-Unis, MONDE, Xinjiang

Washington devrait prendre des «mesures concrètes» pour les Ouïghours

«Les Etats-Unis doivent prendre des mesures concrètes» pour aider les Ouïghours, a déclaré Salih Hudayar, premier ministre du gouvernement autoproclamé en exil du Turkestan oriental, en marge d'un rassemblement pour les Ouïghours à Washington. Salih Hudayar a dit à l'Agence France Presse, le 18 mars, ne rien attendre de «définitif» de la rencontre entre les chefs de la diplomatie chinoise et américaine en Alaska. Cependant, ce dernier a indiqué que «le gouvernement américain dise clairement qu'il ne restera pas silencieux face à ce génocide». «Il faut mettre une pression économique et politique sur la Chine, c'est la seule façon d'obtenir quelque chose», a ajouté ce représentant des Ouïghours, une minorité ethniques musulmane et turcophone du nord-ouest de la Chine. Selon Sali...