lundi, mars 25

Étiquette : culture cantonaise

Quand Macao était « la destination finale de l’espoir »
Macao, Tribunes - Analyses

Quand Macao était « la destination finale de l’espoir »

Par Cheong Kin Man - « Macao est la destination finale de l’espoir». C’est ainsi que l’écrivain et journaliste italien Tiziano Terzani (1938-2004) a intitulé la chronique qu’il avait écrite pour la revue allemande «Die Spiegel», publiée quelques semaines après la signature de la Déclaration conjointe luso-chinoise (ou sino-portugaise) qui décidait du destin de cette ancienne colonie portugaise, soit deux mois après ma naissance là-bas, en 1987. Terzani écrit ainsi: « ‹ Macao est la destination finale de l’espoir, › dit le père Mario Acquistapace qui a fui les communistes de Chine en 1949 [1952] et les communistes de Saïgon en 1975. Il dirige maintenant une petite église sur l’île de Coloane. » Depuis lors, le monde et Macao ont évolué si rapidement qu’il y a beaucoup de choses dans c...
« A Single Laughter in the Sea »
Comprendre la Chine, CULTURE

« A Single Laughter in the Sea »

Cheong Kin Man, doctorant sino-macanais en anthropologie visuelle a Berlin, en collaboration avec Mathilde Denison Cheong 滄海一聲笑 滔滔兩岸潮 浮沉隨浪只記今朝 蒼天笑 紛紛世上潮 誰負誰勝出天知曉 江山笑 煙雨遙 濤浪淘盡紅塵俗事幾多嬌 清風笑 竟惹寂寥 豪情還賸了一襟晚照 蒼生笑 不再寂寥 豪情仍在痴痴笑笑   « Les mers vastes et bleues dans un éclat rigolent Les marées torrentielles, deux rives Haut et bas, au grès des vagues Seulement penser au jour présent Les cieux bleus rigolent La succession des marées dans le monde Perdant ou vainqueur, qui peut savoir? Les fleuves et montagnes rigolent La bruine au loin Combien de bricoles d’ici-bas ont été balayées les vagues Les brises frivoles rigolent Mais provoquent la solitude Des nobles ambitions, il n’en reste qu’une lumière de crépuscule Les vivants rigolent Plus de solitude Des nobles...