dimanche, février 4

Étiquette : cybercriminalité

Les États-Unis et leurs alliés vont condamner les activités «malveillantes» de la Chine
Chine-Etats-Unis, MONDE

Les États-Unis et leurs alliés vont condamner les activités «malveillantes» de la Chine

L'UE, le Royaume-Uni, l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande et l'OTAN ont décidé de s’allier pour accuser la Chine de «faire appel à des pirates informatiques criminels», selon un haut responsable américain. Selon ce haut responsable américain, les États associés dévoileront «50 tactiques, techniques et procédures» utilisées par les pirates informatiques employés par la Chine. Lire aussi : Canberra accuse la Chine d'avoir augmenter ses cyberattaques Washington et ses alliés ont décidé de condamner mutuellement, les cyberactivités «malveillantes» de la Chine. Ils ont également décidé ce 19 juillet de l’accuser de mener des opérations d'extorsion contre leurs entreprises, mais aussi de menacer leur sécurité, selon un haut responsable américain. Selon l’Agence France Presse,...
La Chine propose de «collaborer» à l’enquête sur la cyberattaque visant le Cned
Europe, MONDE

La Chine propose de «collaborer» à l’enquête sur la cyberattaque visant le Cned

La plateforme du Cned a été perturbé empêchant les élèves à suivre leurs cours, en raison d'une cyberattaque localisée en Chine ou en Russie. Pointée du doigt, la Chine s'est déclarée «disposée à collaborer» avec Paris, le 13 avril, pour enquêter sur les récentes cyberattaques ayant visé la plateforme «Ma classe à la maison» du Cned, organisme publique français d'enseignement à distance. Ces attaques ont été perpétrées depuis la Russie et la Chine, avait assuré une source proche du dossier à l’Agence France Presse. Cette source a cependant expliqué que cela ne signifiait pas forcément que les auteurs étaient russes ou chinois. Après l'annonce de la fermeture des établissements scolaires en France pour endiguer l'épidémie de Covid-19, les écoliers, collégiens et lycéens se sont de ...
Le groupe Winnti cible les universités de Hong Kong, selon les découvertes d’ESET
Communiqués

Le groupe Winnti cible les universités de Hong Kong, selon les découvertes d’ESET

Les chercheurs d’ESET ont récemment découvert une nouvelle campagne menée par le groupe Winnti ciblant cette fois-ci les universités de Hong Kong. Le moteur de machine learning d’ESET a détecté un échantillon malveillant unique sur plusieurs ordinateurs appartenant à deux d’entre elles. Outre ces deux cas de compromission confirmés, ESET dispose d’indices selon lesquels au moins trois autres universités seraient concernées. Les cybercriminels avaient pour objectif de voler des informations à partir des machines des victimes. Cette campagne du groupe Winnti a eu lieu alors qu’une vague de protestation citoyenne déferlait sur Hong Kong, notamment dans les universités. ESET est spécialisé dans la conception et le développement de logiciels de sécurité pour les entreprises et le grand publ...
Hausse de la cybercriminalité
Police et Justice

Hausse de la cybercriminalité

Entre janvier et septembre 2017, 710 personnes ont été accusées de crimes en ligne, soit une hausse annuelle de 80,7% en glissement annuel, selon le Parquet populaire suprême. Une criminalité grandissante difficile à enrayer  Le parquet a traité 334 affaires durant cette même période, soit une hausse annuelle de 82,5%, a indiqué Wang Songmiao, porte-parole du parquet. "La cybercriminalité est de plus en plus organisée et est le fait de bandes, notamment dans les cas de jeux d'argent et de fraudes en ligne", a indiqué ce dernier. "Nous avons enregistré de plus en plus de formes différentes de cybercriminalité, dont des cyber-attaques, des fraudes en ligne, des jeux d'argent et de la pornographie en ligne, entre autres. Le non-respect des informations personnelles, la propagation de...