mardi, février 27

Étiquette : Feng jianmei

Enfant unique, un handicap pour la croissance
ECONOMIE, SOCIETE

Enfant unique, un handicap pour la croissance

En novembre 2013, les autorités chinoises assouplissent la politique de l’enfant unique et autorisent les couples, dont au moins l'un des deux est lui-même enfant unique, à avoir deux enfants. Il s'agit là d'"une décision majeure" annoncée lors du troisième plénum du 18e comité central du Parti communiste chinois (PCC), pour les médias chinois. Cependant, cette mesure est rapidement contestée par des chercheurs chinois, qui mettent en garde contre les futurs problèmes économiques et sociaux, auxquels le pays risque de se trouver confrontée, en raison du vieillissement de sa population. Permettre deux enfants par couples "La politique familiale de la Chine a toujours pris en compte les évolutions démographiques mais tout ajustement dans cette politique doit se faire d’une manière progress...
Le débat sur la politique de l’enfant unique relancé
SOCIETE

Le débat sur la politique de l’enfant unique relancé

En juin 2012, les internautes chinois se sont émus du sort de Feng Jianmei, jeune mère originaire de la province du Shaanxi enceinte d'un second enfant, forcée à avorter. L'affaire a fait grand bruit obligeant les autorités à réagir, surtout après l'appel lancé par quinze intellectuels  à en finir avec une politique jugée contraire au "droit universel à se reproduire". Des règles strictes Feng Jianmei, âgée de 23 ans, mère d'une petite fille de 6 ans, était enceinte de sept mois, lorsqu'elle est obligée d'avorter. En effet, cette dernière ne possédant pas le bon "hukou" (permis de résidence), la jeune femme, originaire de Mongolie intérieure, devait payer une amende de 40.000 yuans (4.800 euros), imposée par le planning familial de Zhenping.  Cela "représentait quatre ans de salair...