mercredi, juin 19

Étiquette : Idriss Linge

« La Chine a des fragilités, et les pays d’Afrique doivent les surveiller dans leurs projections »
Afrique, MONDE, Non classé

« La Chine a des fragilités, et les pays d’Afrique doivent les surveiller dans leurs projections »

De Agence Ecofin, par Idriss Linge - La Chine pourra-t-elle tirer la relance de l’économie mondiale comme cela a été le cas après la crise des subprimes en 2008 ? Rien n’est certain. Les pays africains devront surveiller les faiblesses cachées de leur premier partenaire commercial et économique. Les investisseurs et autres analystes de l’économie mondiale espèrent une reprise de la croissance mondiale en 2021 grâce à la Chine, mais cela pourrait ne pas être le cas. Point de départ de la covid-19, le pays s’en est sorti le plus rapidement, alors que les grandes économies développées entraient dans une longue période de confinement qui a affecté la production industrielle. La croissance de son produit intérieur brut (PIB) est attendue à 2,4% en 2020 et projetée à 8% en 2021. L’é...
La guerre commerciale Etats-Unis-Chine aura des conséquences pour l’Afrique
Afrique, MONDE

La guerre commerciale Etats-Unis-Chine aura des conséquences pour l’Afrique

Par Ecofin Hebdo - Le président américain Donald Trump est passé de la parole aux actes, en introduisant des droits de douane supplémentaires de 10% sur 200 milliards $ d’importations de son pays en provenance de Chine. L’empire du milieu, en 33 ans seulement, est devenu le pire cauchemar des Etats Unis sur la scène commerciale internationale. Cette bataille entre les deux géants «amis» de l’Afrique, ne sera pas sa conséquences. Le continent doit s’y préparer. Donald Trump n’a eu cesse de le répéter: les relations commerciales entre la Chine et le pays dont il est devenu le président, sont inégales et, quoi qu’on pense du personnage, il faut reconnaître que les chiffres lui donnent raison. En effet, de moins de 6 milliards de dollars en 1985, le déficit commercial américain sur la Ch...
Afrique, MONDE

«Il existe aussi une AfriChine»

Dans un article publié sur le site de l’agence EcoFin, Idriss Linge a déploré l’absence d’information et d’histoire sur la « Chocolate City », «une autre façon d’appeler la vile industrielle chinoise de Guangzhou». Ce dernier a expliqué que cette appellation «découle du nombre important de visages africains qu’on y croise. Les profils de personnes sont extrêmement variés entre les commerçants, les tenanciers de restaurants et d’autres activités de services à la personne, ciblant des ressortissants africains et chinois». L’une des bières les plus vendues au monde, la Snow Beer, est peu connue car son seul marché était la Chine. Mais il faut savoir que la production de cette bière a été longtemps soutenue par des capitaux africains, notamment ceux du groupe sud-africaine SabMiller, jus...