vendredi, février 9

Étiquette : impérialisme

La révolte des Boxers, trois années de discorde
Chine impériale, CULTURE, Histoire

La révolte des Boxers, trois années de discorde

La révolte des Boxers (1899 – 1901) est aussi appelée Révolte des Boxeurs, ou Guerre des Boxers. Elle a été lancée par les Poings de la justice et de la concorde, société secrète dont le symbole était un poing fermé. Le terme "boxers" est un nom donné par les occidentaux, notamment les journaux anglais qui traduit "Boxers" ainsi : "YiHo Quan" : Yi signifie "justice"; Ho, "concorde" et Quan veut dire "poings". Les causes de la révolte  La révolte des Boxers a plusieurs causes principalement économique et sociale, mais aussi politique. Ainsi, l'activité des missionnaires occidentaux implantés sur le territoire chinois provoque des réactions d’hostilité et de persécution dans de nombreuses régions du pays. Des révoltes antioccidentales ont lieu essentiellement dans le Nord-es...
Une réforme des Cent Jours vite exhortée
Chine impériale, CULTURE, Histoire

Une réforme des Cent Jours vite exhortée

La Réforme des Cent Jours, aussi appelé « Réforme Wuxu », est un mouvement de réforme qui a rapidement échoué durant la dynastie Qing (1644-1912).  Ce mouvement se situe entre le 11 juin et 21 septembre 1898, lancé par le jeune empereur Guangxu et ses conseillers réformistes menés par le libéral, Kang Youwei. Les réformes concernaient divers domaines tels que la gouvernance, la nation, la culture, l'éducation et la politique. Mais cette Réforme des 100 jours s'achève lors du « Coup d'État de 1898 » conduit par les puissants opposants conservateurs menés par l'impératrice douairière Cixi. Une période d'humiliations Durant le XIXème siècle, la Chine impériale connaît une lente période de déclin et d'humiliations face aux puissances occidentales (Royaume-Uni, France, Allemagne, ...
La société africaine peu influencée par la Chine
MONDE

La société africaine peu influencée par la Chine

Dans une interview accordée à Chine-Magazine, Foly Ananou, statisticien économiste et responsable du pôle économie du think-tank l’Afrique des Idées*, a expliqué que  l'influence de la Chine sur l'économie et la société africaine. Une influence pour l'instant plus économique que sociétale, mais la situation pourrait changer. Explications. Comme évoqué dans les paragraphes précédents, les investissements privés majeurs de  sociétés privées chinoises sont encore rares. La présence privée chinoise en Afrique est pour l’heure de personnes physiques qui se sont aventurés sur le continent et ont entamé une activité (notamment dans le commerce ou dans l’exploitation de quelques ressources locales – bois par exemple). Les investissements majeurs chinois ne sont pas en fait des investissements chin...