vendredi, juillet 12

Étiquette : Palais impérial

Les eunuques, maîtres et serviteurs
Chine impériale, CULTURE, Histoire

Les eunuques, maîtres et serviteurs

Les eunuques étaient des serviteurs au sein du Palais impérial, auprès de l’empereur ou de l’impératrice, ils ont gagné en influence au cours des années. Puissants, ils pouvaient faire tomber des empereurs, voir même des dynasties. Les eunuques sont des hommes dont les organes génitaux sont tranchés. Les eunuques le sont devenus car pour les fonctionnaires de haut rang : puisqu'ils ne pouvaient procréer, ils ne seraient pas tentés de prendre le pouvoir pour fonder une dynastie. D'après Matignon J.-J*, la première mention des eunuques a été faite en 1 100 ans avant Jésus-Christ, sous la dynastie Zhou. L'empereur Chou-Koung édicta un code dans lequel il fit figurer la castration au nombre des cinq modes graves de punition : stigmates sur le front ; section du nez ; amputation des oreil...
Le plus ancien palais de Chine découvert dans le Henan
Chine impériale, CULTURE, Histoire

Le plus ancien palais de Chine découvert dans le Henan

Découverte du plus ancien complexe palatial de Chine dans le Henan, dont le site de Shuanghuaishu à Gongyi. D'une superficie de 1,17 million de mètres carrés, le site de Shuanghuaishu est situé sur la rive sud du fleuve Jaune dans le canton de Heluo de la ville de Gongyi. C'était la capitale d'un ancien « royaume Heluo » datant d'environ 5 300 ans, témoignant de l'origine de la civilisation chinoise. Des archéologues chinois ont récemment découvert ce qui semble être le plus ancien palais de Chine dans la province du Henan (centre de la Chine). Ils ont estimé l'histoire de la construction de palais en Chine d'environ 1 000 ans. Selon Wang Wei, président de la Société chinoise d'archéologie, "l'ancien complexe palatial, qui se trouve sur le site de Shuanghuaishu, pourrait fournir u...
Les structures à ossature en bois dans l’architecture traditionnelle chinoise
Patrimoine UNESCO

Les structures à ossature en bois dans l’architecture traditionnelle chinoise

Inscrit en 2009 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, les structures à ossature en bois sont des symboles caractéristiques de la culture architecturale chinoise, largement répandues dans le pays. Les éléments en bois, tels que colonnes, poutres, pannes, linteaux et consoles, sont consolidés les uns aux autres par des assemblages à tenon, formant un ensemble souple et de conception parasismique. Très résistants, ces ossatures peuvent être montées rapidement sur un chantier en assemblant les composants préalablement fabriqués. L'art architectural comprend aussi d'autres techniques de charpente, comme la menuiserie décorative, la pose de tuiles de couverture, la maçonnerie en pierre, la peinture ornementale …. Ces techniques se tra...
Comprendre la Chine

L’architecture chinoise, en bref

L’architecture chinoise est une composante importante de la civilisation, car elle représente un des trois principaux styles du monde, avec les ensembles architecturaux occidental et islamique. L’architecture chinoise est la seule à utiliser principalement le bois et des matériaux naturels dans ses constructions. D'après certains sites d'information, "elle reflète profondément les valeurs d’éthique, d’esthétique, de la culture et de la personnalité des Chinois". L'architecture traditionnelle se caractérise par un système très hiérarchisé où l’Empereur est toujours placé au plus haut et au centre. https://www.chine-magazine.com/populariser-larchitecture-traditionnelle/ Son objectif est de servir la gloire de l’Empereur dans le cadre de palais royaux et de permettre de défin...