Découverte du plus ancien complexe palatial de Chine dans le Henan, dont le site de Shuanghuaishu à Gongyi.

D’une superficie de 1,17 million de mètres carrés, le site de Shuanghuaishu est situé sur la rive sud du fleuve Jaune dans le canton de Heluo de la ville de Gongyi. C’était la capitale d’un ancien « royaume Heluo » datant d’environ 5 300 ans, témoignant de l’origine de la civilisation chinoise.

Des archéologues chinois ont récemment découvert ce qui semble être le plus ancien palais de Chine dans la province du Henan (centre de la Chine). Ils ont estimé l’histoire de la construction de palais en Chine d’environ 1 000 ans.

Selon Wang Wei, président de la Société chinoise d’archéologie, « l’ancien complexe palatial, qui se trouve sur le site de Shuanghuaishu, pourrait fournir une preuve supplémentaire de l’origine de la civilisation chinoise il y a plus de 5 000 ans ».

Ce dernier a précisé que les ruines ont été construites sur une haute plate-forme en terre battue qui couvre environ 4 300 mètres carrés et est chargée de fondations pour les structures. Parmi les structures présentes sur la plate-forme, les travaux d’excavation ont dévoilé deux ensembles.

Sur le côté ouest de la plate-forme se trouve une cour de forme rectangulaire, à l’extérieur de laquelle, après le mur sud, une grande place de près de 880 mètres carrés a été mise au jour. La découverte suggère un aménagement de palais ancien typique, où la zone administrative de la cour royale se trouvait devant les résidences.

L’autre cour située du côté est du site couvre environ 1 500 mètres carrés, avec trois portes majestueuses, a indiqué Gu Wanfa, directeur de l’Institut municipal de recherche de Zhengzhou sur les reliques culturelles et l’archéologie.

«La disposition spatiale de ces grandes cours et de la cité-palais, qui place la zone administrative devant le salon de la famille royale, a créé un précédent pour la conception de palais en Chine», a expliqué He Nu, chercheur à l’Académie chinoise des sciences sociales.

Ce dernier a indiqué que les plans ont eu un impact sur la planification des capitales des dynasties suivantes, notamment les Xia (vers 21e siècle-16e siècle avant JC) et les Shang (vers 16e siècle-11e siècle avant JC).

Avant cette découverte, les archéologues avaient fouillé ce qui apparait aujourd’hui comme le premier ancien palais de Chine sur le site des vestiges d’Erlitou, qui a servi de capitale pour les périodes moyenne et tardive de la dynastie Xia, la plus ancienne dynastie chinoise connue.

La dernière découverte faite dans le Henan devrait ramener l’établissement du système de palais chinois à une date beaucoup plus ancienne.