mercredi, juillet 24

Étiquette : Papouasie-Nouvelle-Guinée

Antony Blinken, la Chine agit de manière agressive dans le Pacifique
Asie/Pacifique, Chine-Etats-Unis, MONDE

Antony Blinken, la Chine agit de manière agressive dans le Pacifique

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a déclaré le 11 février que la Chine agissait de manière plus agressive à la fois sur son territoire et dans la région Asie-Pacifique. Cependant, il a ajouté qu’il ne pensait pas qu’un conflit dans l’Indo-Pacifique soit inévitable, selon l'agence de presse, Bloomberg. Antony Blinken a passé trois jours à Melbourne pour une réunion des ministres des Affaires étrangères du "Quad", une alliance des États-Unis avec l'Australie, l'Inde et le Japon, destinée à être un rempart efficace contre l'influence régionale de la Chine. Lire aussi : Les Etats-Unis et leurs alliés asiatiques veulent endiguer l’influence chinoise Le secrétaire d'État américain y a rencontré des hauts fonctionnaires australiens, dont le Premier ministre, Sco...
La Chine accuse l’Australie de bloquer ses vaccins offerts à la Papouasie-Nouvelle-Guinée
2019-nCoV, MONDE, Océanie

La Chine accuse l’Australie de bloquer ses vaccins offerts à la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Début juillet, la Chine avait exprimé sa grave préoccupation et sa ferme opposition à propos du blocage par l'Australie de vaccins chinois contre le Covid-19 offerts à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qualifiant cet acte de violation de l'esprit humanitaire fondamental. En mars 2021, le Premier ministre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, James Marape, a assuré que son pays travaillait «en étroite collaboration avec le gouvernement chinois» et «une fois que les vaccins en provenance de Chine auront été approuvés par le conseil médical, nous les apporterons également». En effet, la Papouasie-Nouvelle-Guinée avait suspendu l'utilisation de 200 000 doses du vaccin chinois Sinopharm, au début de l’année 2021, jusqu'à ce que le vaccin chinois reçoive l'approbation d'utilisation d'urgence de l'...
Les responsables chinois voulaient absolument un communiqué commun
Asie/Pacifique, MONDE

Les responsables chinois voulaient absolument un communiqué commun

La police a été appelée à la rescousse quand des responsables chinois ont tenté de forcer la porte du bureau du ministre papouasien des Affaires étrangères, Rimbink Pato, a révélé l'Agence France Presse, citant plusieurs sources proches du sommet de l'APEC de Port Moresby. Des délégués chinois "ont tenté de faire irruption" dans le bureau de Rimbink Pato, afin d'influencer la rédaction d'un projet de communiqué commun des pays de la Coopération économique Asie-Pacifique (Apec). "Mais ils n'ont pas pu entrer", ont raconté à l'AFP trois sources informées de l'incident. "Des policiers ont été déployés devant le bureau du ministre après qu'ils eurent tenté d'y faire irruption", a précisé à l'AFP une source proche des négociations. Cet incident diplomatique intervient dans un contexte ...
Mike Pence a rencontré Xi Jinping
Amériques, MONDE

Mike Pence a rencontré Xi Jinping

Après la passe d'arme sans précédent lors d'un sommet international, le vice-Président américain Mike Pence a assuré aux médias avoir rencontré le président chinois, Xi JInping. "J'ai parlé au président Xi à deux reprises au cours de cette conférence. Nous avons eu une conversation franche", a assuré Mike Pence, suite à son discours agressif contre la Chine, lors du Sommet de l'association de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec). Ce dernier a ajouté avoir dit au président chinois, Xi Jinping, que "les États-Unis souhaitaient une meilleure relation avec la Chine" mais qu'il fallait changer de politique commerciale". Cette situation inquiète les partenaires des deux grandes puissances économiques internationales. "Les chefs d'entreprise ne veulent pas parler, mais dans les c...
Pas de déclaration commune au sommet de l’APEC
Amériques, Asie/Pacifique, MONDE

Pas de déclaration commune au sommet de l’APEC

Malgré les bonnes volontés, pour la première fois de l'histoire de cette organisation de 21 nations, les dirigeants de l'association de Coopération économique Asie-Pacifique (Apec) ne sont pas parvenus à signer une déclaration commune. Le Premier ministre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Peter O'Neill, a annoncé la publication d'une déclaration officielle de clôture du forum régional de l'APEC dans les prochains jours. Ce dernier a aussi indiqué que les dirigeants ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur une déclaration commune, pour la première fois de son histoire. "Les visions divergentes pour la région ont rendu difficile la rédaction d'un communiqué au sommet", a déclaré à l'agence britannique Reuters le ministre des Affaires étrangères de la PNG, Rimbink Pato. Lors de s...
La Chine et la Papouasie-Nouvelle-Guinée intentsifient leurs échanges
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et la Papouasie-Nouvelle-Guinée intentsifient leurs échanges

Avant de se rendre au Sommet de l'AEPC, à Port Moresby, le président Xi Jinping entreprendra une visite d'Etat en Papouasie-Nouvelle-Guinée, signe d'une "opportunité historique pour les relations bilatérales", pour Xue Bing, ambassadeur de Chine en Papouasie. D'après ce dernier, le Premier ministre de la PNG, Peter O'Neill, a décidé de prioriser ses relations avec la Chine, qui reste un partenaire important dans la région. "La Papouasie-Nouvelle-Guinée est le premier pays du Pacifique à adhérer à l'initiative chinoise la Ceinture et la Route" (ICR), d'après Xue Bing. La visite de Xi Jinping est la première depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1976. Celle-ci "va davantage promouvoir le partenariat stratégique et la coopération Sud-Sud", a indiqué M...
Beijing veut accélérer les négociations pour des zones de libre échange
ECONOMIE, MONDE

Beijing veut accélérer les négociations pour des zones de libre échange

Après le retrait des Etats-Unis de l'Accord de partenariat trans-pacifique (TPP), Beijing s'est dit "prête à accélérer" la mise sur pied de zones de libre-échange alternatives, se refusant toutefois à devenir le "leader" économique mondial. "La Chine fera avancer les négociations sur le Partenariat économique global régional (RCEP en anglais) et l'établissement de la zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP en anglais), afin d'insuffler un nouvel élan au développement économique régional et mondial", a indiqué la porte-parole du ministère des affaires étrangères, Hua Chunying. Face à cet engagement, la Chine a créé son propre partenariat de libre-échange, appelé le Partenariat économique global régional. Celui-ci associe les 10 pays membres* de l'Association des nations de l'A...