mardi, février 20

Étiquette : plateforme internet

Beijing maintient la pression sur la contre-façon
ECONOMIE

Beijing maintient la pression sur la contre-façon

Une nouvelle loi, entrée en vigueur le 1er janvier 2019, sanctionne la vente de contrefaçons sur les portails d’e-commerce. Mais les vendeurs de faux ont migré leurs commerces vers les réseaux sociaux. La vente de montres de contrefaçon chinoises se déroule de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux comme WeChat ou QQ. Elle a aussi investi Instagram et la plateforme de streaming Tik Tok, afin de toucher un public occidental. A lire aussi : La Loi sur l'e-commerce entre en vigueur le 1er janvier 2019 «Comme la transaction se déroule dans un espace de discussion privé, elle échappe aux yeux indiscrets. Le vendeur peut aussi argumenter qu’il s’agit d’une vente de particulier à particulier, qui n’est pas régie par les lois sur l’e-commerce», a expliqué à l'agence de presse Belg...