vendredi, juin 14

Étiquette : procréation

« Bébés OGM », une seconde femme serait enceinte
SCI/TECH

« Bébés OGM », une seconde femme serait enceinte

D'après William Hurlbut, médecin américain, la seconde femme enceinte à la suite de l'expérimentation du chercheur He Jiankui affirmant avoir créé les premiers "bébés génétiquement modifiés", pourrait en être à 12-14 semaines de grossesse. Ce dernier tient ses information du chercheur chinois avec qui il dit être en contact avec le chercheur. He Jiankui a créé la polémique en Chine et à l'étranger en annonçant qu'il avait réussi à altérer l'ADN de jumelles, nées en novembre 2018, pour les empêcher de contracter le virus du sida. Cette annonce n'a pas été confirmé par des sources indépendantes jusqu'à présent. Le professeur He avait évoqué la possibilité d'une seconde grossesse lors d'une conférence à Hong Kong fin novembre. A lire aussi : Travaux suspendus du chercheur sur le...
La PMA pour avoir un second enfant
SOCIETE

La PMA pour avoir un second enfant

La fin de deux enfants passe pour certains couples par la fécondation in vitro (FIV) qui congèle ensuite l'embryon et différer la grossesse à plus tard. Les demandes de procréation médicalement assistée (PMA) explosent en Asie du Sud-Est, après la fin en 2015 de la politique de l’enfant unique. Cependant, cette pratique est interdite en Chine. Le 14 juillet 2011, le gouvernement chinois et l'Organisation mondiale du commerce ont signé un Mémorandum d'accord établissant le Programme de la Chine pour les pays les moins avancés (PMA) et les accessions (le «Programme de la Chine»). Ils en réexaminent la teneur chaque année et déterminent s'il convient de le proroger. Une demande croissante Ce changement de politique a transformé les attitudes des couples vis-à-vis des traitements ...
Les autorités du Yunnan luttent contre la GPA
POLITIQUE, SOCIETE

Les autorités du Yunnan luttent contre la GPA

Le gouvernement de la province chinoise du Yunnan (sud-ouest) a décidé de mettre en place une campagne, visant à lutter contre la gestation pour autrui (GPA) illégale. Les responsables de la Commission provinciale de la santé et de la planification familiale ont déclaré ce vendredi 24 juillet que cette campagne de six mois allait impliquer dix départements. L'objectif principal sera de détecter et sanctionner les professionnels de santé et les agences intermédiaires, contribuant à la pratique de la GPA. Certains médias et sites font la promotion de la GPA sur Internet, raison pour laquelle la télévision, la radio et la presse seront également visés par les autorités locales. Celles-ci vont renforcer le contrôle de la vente et de la circulation des médicaments et des équipements pour la ...