samedi, mai 25

Étiquette : réglementation chinoise

Les jeunes auront droit à 40 minutes de TikTok par jour
SOCIETE

Les jeunes auront droit à 40 minutes de TikTok par jour

Sous la pression de la Chine, ByteDance a décidé de limiter l'accès à Douyin, la version chinoise de TikTok, pour les adolescents de moins de 14 ans. La société s’engage également à mettre en avant des contenus éducatifs à destination des jeunes. Le temps d'écran des enfants et des adolescents est devenu une priorité pour le gouvernement chinois, qui a décidé fin août de limiter la durée de jeux vidéo, et désormais de l’application Douyin. Ainsi, les éditeurs de jeux vidéo ont été contraints par l'administration de limiter le temps de jeu des moins de 18 ans à trois heures par semaine, concentrées sur le week-end. Anticipant une intervention du régulateur chinois sur les autres loisirs connectés de la jeunesse chinoise, ByteDance a décidé de prendre les devants. ByteDance a annonc...
En Chine, les réformes peinent à attirer les entreprises non chinoises
ECONOMIE

En Chine, les réformes peinent à attirer les entreprises non chinoises

La Chine a réformé son système de réglementation ces dernières années pour inclure divers programmes accélérés similaires à ceux des États-Unis, de l'UE et du Japon pour encourager le développement de médicaments pour des besoins médicaux non satisfaits et des conditions graves. Cependant, seules quelques entreprises basées en dehors de la Chine ont obtenu le statut d'examen prioritaire par la National Medical Products Administration (NMPA) pour leurs demandes de médicaments, déclare GlobalData, une société de données et d'analyse de premier plan. Plus de 50 médicaments auraient obtenu le statut d'examen prioritaire par la NMPA depuis 2017, dont la plupart appartiennent à des sociétés basées en Chine. Keshalini Sabaratnam, PhD, analyste, base de données sur les médicaments chez Gl...
Le PDG d’Aliba valide les mesures anti-monopole de la Chine
POLITIQUE

Le PDG d’Aliba valide les mesures anti-monopole de la Chine

La décision de la Chine de rédiger des règles visant à empêcher le comportement monopolistique des plates-formes Internet est «opportune et nécessaire», a déclaré le PDG du groupe Alibaba, Daniel Zhang. Ce dernier a expliqué que les sociétés Internet de Chine sont passées au premier plan de l'industrie mondiale avec l'aide des politiques gouvernementales, mais que les réglementations doivent évoluer. «Le développement et la supervision gouvernementale de l’industrie sont une relation qui se favorise et s’appuie les uns sur les autres, de sorte que les entreprises de plate-forme non seulement se développent bien elles-mêmes, mais servent également le développement durable et sain de toute la société», a déclaré Daniel Zhang (image ci-contre), lors de la Conférence mondiale sur Interne...