samedi, mai 25

« TikTok n’est pas le problème, c’est la vie privée », assure GlobalData

Alors que le Congrès américain délibère sur des mesures contre TikTok, un discours plus large sur la confidentialité des données et les ventes apparaît au premier plan. La discussion s’étend au-delà du sort de TikTok et englobe des préoccupations plus larges concernant l’utilisation des données et ses implications.

Avec une surveillance croissante des pratiques de courtage de données et de la confidentialité, il existe un besoin urgent de mesures réglementaires pour protéger les intérêts des consommateurs et faire face aux menaces potentielles à la sécurité et à la confidentialité des données, a déclaré GlobalData, société leader en matière de données et d’analyse.

Steven J. Schuchart Jr., analyste principal pour l’infrastructure d’entreprise chez GlobalData, a expliqué que « tant d’applications et de services collectent désormais des données, il est d’une importance vitale pour les consommateurs et le gouvernement de savoir ce qu’il advient de ces données. Le problème va au-delà de l’anonymisation, il concerne également la manière dont ces données sont vendues aux courtiers en données – et à qui ils les vendent ».

« Dans TikTok, le Congrès américain cible une entreprise étrangère dont la société mère ByteDance est basée en Chine. Il n’aborde pas la question de savoir dans quelle mesure les courtiers en données moins connus opèrent, et le Congrès américain ne répond pas non plus aux préoccupations importantes en matière de confidentialité des citoyens », selon l’analyste.

Le président américain Joe Biden a indiqué qu’il signerait une loi interdisant TikTok ou obligeant sa vente si elle parvenait à son bureau. Le sujet de la collecte de données suscite des opinions bien arrêtées.

Steven J. Schuchart Jr. a indiqué que « la publicité représente un gros business, et l’objection sera qu’une législation stricte en matière de confidentialité et de souveraineté des données nuira aux ventes. Bien sûr, c’est vrai. Les publicités devraient être moins ciblées, mais le secteur de la publicité et les entreprises ont bien survécu avant que ce niveau de données ne soit disponible et le seront à nouveau ».

En outre, les clients sont de plus en plus préoccupés par la manière dont leurs données sont utilisées – une réglementation plus poussée en matière de confidentialité des données est inévitable.

L’analyste de Global Data a estimé que « l’ère de l’IA rend la confidentialité et le contrôle de l’exportation des données encore plus importants – l’IA rendra les données encore plus précieuses et les informations obtenues plus fréquentes. Les implications en matière de sécurité nationale et de protection de la vie privée sont évidentes. Les entreprises qui prennent de l’avance sur la réglementation et restreignent leur propre utilisation et exportation de données auront un avantage lorsque la réglementation se durcira ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *