Le Pakistan a annoncé avoir achevé avec succès l’essai clinique d’un médicament chinois à base de plantes pour le traitement du coronavirus.

Le professeur Iqbal Chaudhry, directeur du Centre international des sciences chimiques et biologiques de Karachi, y a mené les essais. Ce dernier a expliqué que les granules de Jinhua Qinggan, le médicament traditionnel chinois à base de plantes, devrait être efficace contre la maladie infectieuse, y compris sa dernière variante Omicron.

Fabriqué par le laboratoire Juxiechang (Beijing) Pharmaceutical Co Ltd, ce médicament est déjà utilisé dans le traitement des patients atteints de Covid-19 en Chine.

Lors d’une conférence de presse, le professeur Chaudhry a expliqué que les essais ont été menés sur près de 300 patients, ayant été traités à domicile.

Ils ont constaté un taux d’efficacité de 82,67%. Le médicament serait efficace pour les cas de Covid-19 légers à modérés, selon le Dr Raza Shah, principal chercheur chargé de ces essais.

Pour le moment, aucune information n’a été communiquée sur la commercialisation de ce médicament. Le Pakistan fait face à une cinquième vague de coronavirus due à la variante Omicron.

Karachi, la plus grande ville du pays et sa capitale commerciale, est la plus touchée avec un taux de positivité alarmant de près de 40%. Tandis qu’Islamabad n’a pas réimposé de restrictions liées au coronavirus malgré l’augmentation du nombre de cas.

Le pays a jusqu’à présent signalé plus de 1,23 million d’infections et plus de 29 000 décès depuis mars 2020.