Le haut diplomate chinois Yang Jiechi a appelé la Chine et les Etats-Unis à remettre leurs relations sur une voie constructive et prévisible, déclarant que les Etats-Unis devaient arrêter d’interférer dans les affaires internes chinoises dont Hong Kong et le Tibet.

Yang Jiechi, conseiller d’état

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), est le plus haut représentant chinois à s’être exprimé sur les relations sino-américaines depuis que Joe Biden a été investi le 20 janvier à la présidence américaine.

Sous l’administration de l’ancien président américain Donald Trump, les relations entre la Chine et les Etats-Unis se sont dégradées à un niveau sans précédent depuis l’établissement de liens diplomatiques en 1979.

La Chine et les Etats-Unis, deux plus grandes puissances économiques mondiales, s’opposent sur plusieurs sujets dont le commerce, les technologies, Hong Kong et Taïwan.

Tout en cherchant à rassurer les Etats-Unis en déclarant que la Chine n’avait aucunement l’intention de contester leur position ou de les remplacer sur la scène internationale, Yang Jiechi a souligné qu’aucune puissance ne pouvait empêcher le développement de la Chine.

Yang Jiechi a demandé aux Etats-Unis d’arrêter d’interférer dans des affaires « concernant l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Chine », ajoutant que Pékin n’interférait jamais dans les affaires internes américaines, comme les élections.

S’exprimant lors d’un forum virtuel organisé par le Comité national sur les relations sino-américaines, il a incité l’administration Biden à ne pas abuser du concept de sécurité nationale lorsqu’il est question de commerce.

« Nous espérons en Chine que les Etats-Unis iront au-delà de la mentalité dépassée de rivalité entre grandes puissances et travailleront avec la Chine pour maintenir leur relation sur la bonne voie », a déclaré ce dernier, ajoutant que les relations bilatérales « se trouvaient actuellement à un moment clé et faisaient face à de nouvelles opportunités et à de nouveaux défis ».

Le ministre chinois a répété que la Chine était disposée à collaborer avec les Etats-Unis pour faire avancer leur relation sur une voie « sans conflit, sans confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant ».