Une grotte, composée de 20 statues bouddhistes datant de la dynastie Ming (1368-1644), a été découverte dans la ville de Shahe, de la province chinoise du Hebei (nord).

Les autorités locales chargées de la protection des reliques culturelles ont indiqué dans un communiqué que la grotte a été construite en 1503. Elle est située sur un coteau dans le village de Beipenshui, à une altitude de 1.200 mètres.

La grotte mesure 5,8 mètres de large et 2,8 mètres de haut. Les 20 statues bouddhistes en pierre sont représentées de différentes postures et expressions. Elles sont posées sur des piédestaux de pierre dans la grotte.

Une tablette de falaise, haute de 2 mètres et large de 0,69 mètre, a été découverte à l’extérieur de la grotte à l’ouest.

Selon Han Zhigang, directeur de l’institut de protection des reliques culturelles de la ville de Shahe, « l’inscription sur la tablette de falaise indique que les ancêtres d’une famille locale ont emménagé depuis un autre village pour couper des arbres, cultiver des champs de montagne et construire des statues bouddhistes ».

« La grotte est bien conservée, fournissant des ressources importantes pour l’étude de la culture locale des grottes dans la ville de Shahe », a indiqué ce dernier.