Une femme âgée de 62 ans a donné naissance à un garçon à Taipei, devenant ainsi la mère la plus âgée de Taïwan à avoir accouché par voies naturelles.

Lors d’une conférence de presse organisée le 7 mars au Taipei Chang Gung Memorial Hospital (TCGMH), le directeur de la maternité du service de gynécologie et obstétriqueXiao Shengwen, a expliqué que Madame Wu avait donné naissance à son dernier enfant il y a 36 ans avant de se consacrer pleinement à son travail, ne lui permettant pas d’être mère une seconde fois.

Un bébé en bonne santé, malgré une grossesse difficile 

L’an dernier, avec le recours aux techniques de procréation médicalement assistée, elle put retomber enceinte puis accoucher par voies basses, le 25 février dernier. Le bébé de sexe masculin pesait 2,930 kg, et est en parfaite santé.

Cependant, la grossesse n’a pas été un long fleuve tranquille car une hypertension gravidique (élévation de la tension artérielle qui survient généralement en fin de grossesse) et un diabète gestationnel (ou « diabète de grossesse ») ont été diagnostiqués chez Mme Wu, après 29 semaines de grossesse.

Les médecins ont également décelé la présence de streptocoque B, une bactérie qui peut être à l’origine d’infections graves après l’accouchement. Ils ont par la suite constaté une position fœtale trop basse. Le 25 févier, une péridurale a été pratiquée sur la future maman. Lors de l’accouchement, la phase d’expulsion du bébé a duré 66 minutes.

Lors de la conférence de presse, Madame Wu a confié que l’âge ne représentait pas un problème pour elle. En préparation de son accouchement, elle a adapté son alimentation en conséquence et pratiqué des exercices physiques. Lors du jour J, toute la famille a été surprise, et pour cause : le bébé est né le même jour et mois de l’année que sa grande sœur, avec 36 ans d’écart !

Hausse des grossesses tardives

D’après Hong Taihe, responsable du service de gynécologie obstétrique du TCGMH, l’âge de procréation des femmes se situe généralement entre 20 et 45 ans. Au-delà de 34 ans, la fertilité décroît et la grossesse commence à être considérée comme tardive.

Selon une étude clinique, l’âge moyen des mères taïwanaises à la naissance de leur premier enfant est passé de 28 ans à 32,6 ans, au cours des 28 dernières années. La proportion de grossesses tardives est passée, quant à elle, de 11% à près de 40%.

Hong Taihe a souligné que le risque de complications liées à la grossesse est de 1,5 à 2 fois plus important et le bébé est davantage sujet aux anomalies chromosomiques chez les femmes de plus de 34 ans. Enfin, le risque d’une naissance prématurée, d’une fausse-couche ou du décès du bébé à la naissance est accru.

La césarienne est pratiquée chez la majorité des femmes qui donnent naissance à un âge avancé, a expliqué Xiao Shengwen lors de conférence de presse. À l’heure actuelle, la plus vieille mère du monde est une Indienne qui a accouché d’un garçon par césarienne à 72 ans. A Taïwan, une femme de 62 ans occupe la place de la mère la plus âgée de l’île, après la naissance par césarienne de jumeaux au National Taiwan University Hospital, en 2013.