La CRRC Changchun Railway Vehicles, plus importants constructeurs de trains chinois, a annoncé avoir développé un nouveau type de wagon de métro fait de fibres de carbone.

La fibre carbone est un matériel plus durable, consommant moins d’énergie. Ce nouveau wagon de métro est 35% plus léger que ceux traditionnels en métal, permettant d’améliorer sa capacité de transport, d’économiser de l’énergie et de réduire les coûts d’exploitation.

Autres avantages, la fibre de carbone résiste mieux à l’usure, à la corrosion et aux rayons UV. Ainsi, les compartiments de métro fabriqués avec ce matériel devraient avoir une durée de vie opérationnelle d’au moins 30 ans, selon les experts du CRRC Changchun.

De plus, les performances en matière d’isolation thermique et acoustique de la fibre de carbone sont aussi meilleures que celle du métal traditionnel, rendant le wagon plus économe en énergie et moins bruyant lors du fonctionnement.

CRRC Changchun s’est entièrement appuyé sur ses propres innovations technologiques lors de la conception et de la fabrication du train, a indiqué l’agence de presse Xinhua. Par ailleurs, la société détient tous les droits intellectuels du nouveau produit.

Après les sociétés de vélos QiCycle de Xiaomi, et du smart road bike de LeEco, de nombreuses entreprises développent des vélos en fibre de carbone.  Pour Alan Chen de la société Topkey, « les vélos en fibre de carbone présentent à l’évidence un grand potentiel en Chine ».

Interrogé par le site spécialisé JEC Group, ce dernier a expliqué que « mon estimation empirique est une croissance annuelle de 3 à 5 % pour les trois prochaines années. La période 2020-2022 pourrait voir cette croissance s’accélérer à 5 à 10 % par an« .