En arrivant en République Populaire de Chine, le visiteur est émerveillé de prime abord par la politesse légendaire, la courtoisie et l’aimable disponibilité qu’affichent la population en générale, les jeunes chinois en particulier à l’égard des étrangers.

Dans les aéroports, les transports, les marchés, le sourire et l’attention avec lesquels de jeunes volontaires guident, accompagnent les nouveaux venus témoignent de l’humanisme et de la sécurité et existant sur la dans le pays.

Ces jeunes se distinguent très souvent par les gilets rouges par-dessus leurs vêtements et les caquettes rouges sur la tête. Ils sont aussi visibles nettoyant des jardins, des rues ou des édifices publics. Cherchant à comprendre ce véritable phénomène juvénile, nous avons trouvé la réponse à notre questionnement auprès d’un jeune étudiant que nous avons rencontré dans l’enceinte de l’Université Normale de Zhejiang à Jinhua.

Avec un sourire et une simplicité déconcertante, l’étudiant nous a confié: « Nous sommes des membres de la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine. C’est avec plaisir et fierté que nous nous engageons à servir le Parti, le Peuple et la Nation  chinoise ».

A cet instant, j’ai compris qu’avec cette jeunesse consciencieuse et patriote, le renouveau de la nation chinoise est assuré. Cette jeunesse se nourrie de la longue histoire, de la civilisation multimillénaire du pays, des  enseignements des héros de la lutte victorieuse du Parti Communiste et du Peuple Chinois dont le Président Xi Jinping est le porte flambeau. Forte de son engagement patriotique cette jeunesse rend la Chine forte. Son  progrès conduit au progrès de la Chine nouvelle qui engrange ainsi de véritables miracles humains.

Pour mémoire, le premier Congrès National de la Ligue de la Jeunesse Socialiste chinoise s’est tenu à Guangzhou du 5 au 10 Mai 1922. En 1923, la publication de la Ligue de la Jeunesse Socialiste de Chine « China Youth » a vu le jour à Shanghai. C’est en 1925 que le troisième Congrès National de la Ligue de la Jeunesse Socialiste de Chine a décidé de changer le nom de la Ligue de la Jeunesse Socialiste en Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine. Depuis, la jeunesse chinoise ne cesse de s’affirmer comme le fer de lance du Parti communiste Chinois dans la lutte pour le bien-être du peuple chinois.

Le 10 Mai 2022, lors de la cérémonie marquant la célébration du 100ème anniversaire de la fondation de la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine, le Président Xi Jinping, Tata Xi (oncle Xi) comme l’appellent affectueusement les jeunes chinois a prononcé un discours dont les enseignements demeureront en lettres d’or dans les annales de l’histoire de la Jeunesse Communiste de Chine.

Dans son adresse à la jeunesse, le Président Xi Jinping a tout d’abord rappelé la longue histoire de la Nation chinoise, «une ancienne nation, mais aussi  une nation jeune avec une amélioration et une vigueur incessantes», une nation qui a tissé sa trame le long d’une civilisation de plus de 5 000 ans. Cette Nation a toujours eu la tradition des «héros des temps anciens sortis de la jeunesse». L’histoire de la Chine enseigne aussi qu’en 1840, à la suite de la guerre de l’opium, la Chine est devenue une société semi-coloniale et semi-féodale. Le pays a été humilié.

Le peuple chinois a végété dans la souffrance et la misère. Des «groupes de personnes dont des jeunes aux idéaux nobles se sont levés pour sauver le pays et le peuple». Ce fut «l’ère de l’éveil». Le Mouvement du 4 mai a promu la propagation du marxisme en Chine, dessiné les contours de la nouvelle révolution démocratique.

Dès sa fondation le Parti Communiste Chinois a accordé une attention particulière à la jeunesse. Il a épinglé l’espoir de la révolution sur la jeunesse du pays. Sous la direction du Parti Communiste Chinois, la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine a été proclamée le 5 mai 1922. Ce fut une étape importante dans l’histoire de la révolution chinoise et du mouvement de la jeunesse.

La mission originelle de la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine porte notamment sur : «Suivre inébranlablement le parti et lutter pour le parti et le peuple». Au cours des 100 années écoulées, la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine est restée fidèle à son aspiration initiale, a sa mission d’avant-garde de la jeunesse. Pendant la période de la Nouvelle Révolution démocratique, la Ligue de la Jeunesse Communiste a largement diffusé le marxisme, rassemblé la force de la jeunesse et participé activement à la révolution menée par le Part Communiste Chinois.

Pendant la période de la révolution et de la construction socialistes, elle a activement participé aux «changements sociaux les plus étendus et les plus profonds de l’histoire de la nation chinoise». Dans la nouvelle ère de la réforme et de l’ouverture et de la modernisation socialiste, la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine s’est adaptée aux changements stratégiques du Parti et de l’État. Dans la nouvelle ère du socialisme aux caractéristiques chinoises, la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine participe activement à la grande lutte pour la réalisation du rêve chinois, le grand renouveau de la Nation chinoise.

Les 100 ans écoulés ont façonné «les fondements de l’adhésion de la Ligue de la Jeunesse Communiste à la direction du PCC». Ils ont formaté «l’âme politique de la Ligue de la Jeunesse Communiste». La réalisation du rêve chinois du grand renouveau de la Nation Chinoise constitue l’objectif ultime de l’engagement militant du mouvement de la jeunesse chinoise.

A cet égard Xi Jinping a invité la jeunesse à prendre ses responsabilités, à être courageuse dans son auto-révolution, à être à l’avant-garde de son temps. Dans la nouvelle ère, les membres de la Ligue de la Jeunesse Communiste doivent être des modèles avec de nobles idéaux et de fermes convictions. Les jeunes doivent prendre «la tête de l’apprentissage de la théorie marxiste, établir les nobles idéaux du communisme et l’idéal commun du socialisme aux caractéristiques chinoises, pratiquer consciencieusement les valeurs socialistes fondamentales, promouvoir vigoureusement l’esprit de patriotisme, être un modèle d’étude acharnée et d’innovation … pratiquer les compétences, créer le premier, viser l’excellence et s’efforcer de devenir l’épine dorsale de l’industrie et un jeune pionnier ; être un modèle qui ose se battre et qui sait bien se battre».

Les qualités premières d’une jeunesse militante portent aussi sur «la culture de la morale de l’intégrité et de l’autodiscipline», la prudence dans les mots et la retenue dans l’action, la persévérance et la maîtrise de soi. Pour paraphraser le Président Xi Jinping «sur le chemin de la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise, le Parti Communiste Chinois est l’avant-garde, la Ligue de la jeunesse communiste est le commando et les Jeunes Pionniers sont la réserve».

Des enseignements à tirer de l’intervention du Président Xi Jinping, la grande richesse  et la sagesse de la culture chinoise constituent une source inépuisable pour enrichir la formation patriotique et militante de la jeunesse chinoise. Le patriotisme se révèle tout au long des paroles de Xi Jinping notamment quand il cite une déclaration que le camarade Mao Zedong a faite en 1937. Nous retenons que les membres de la Ligue de la Jeunesse Communiste de Chine sont l’avant-garde de la révolution.

Munis d’une vision politique, ils sont équipés d’un esprit de combats et de sacrifice. Ils sont Francs, loyaux, positifs et intègres. Ils ne recherchent pas le gain personnel, mais uniquement la libération de la nation et de la société. Ces personnes n’ont pas peur des difficultés et sont toujours fermes et courageuses face aux difficultés. Véritable mine d’enseignement, la pensée du Président Chinois profite à la jeunesse chinoise sur le chemin du progrès pour le bénéfice de la Nation toute entière.  La jeunesse du monde, celle d’Afrique notamment devrait elle aussi en profiter pour la paix, le développement partagé et la construction d’une Communauté de destin pour l’humanité.