Sélectionner une page

ECONOMIE,POLITIQUE

121 millions d’hectares de terres arables d’ici 2030

Le Conseil des affaires d’État a publié son premier plan stratégique pour le développement et la préservation du territoire. L’objectif est le maintient et le développement des terres arables et le développement des territoires insulaires du pays.

Le plan exige ainsi le maintien d’1,825 milliard de mu (environ 121 millions d’hectares) de terres cultivables d’ici 2030. En parallèle, il est prévu que les zones urbaines n’occupent pas plus de 116 700 km² d’espace d’ici 2030. Ainsi, d’après le calendrier publié, 1,2 milliard de mu de terres agricoles de haute qualité devront être créé et 940 000 km² de sol érodé devront être sous contrôle.

Afin d’exploiter ces terres, le gouvernement a prévu de renforcer sa « réforme structurelle du côté de l’offre dans le secteur agricole », en améliorant la structure industrielle du secteur, en faisant la promotion de la production écologique, et en étendant la chaîne industrielle.

Il s’agira également de promouvoir l’innovation, consolider le développement rural partagé et renforcer les réformes rurales. « La réforme structurelle du côté de l’offre dans le secteur agricole sera un processus long et difficile« , note le document publié par le Conseil des affaires d’Etat.

Priorités aux territoires insulaires

Le plan stratégique pour le développement et la préservation du territoire tend également à renforcer « la restauration de l’écologie sur les îles du pays, qui servent de points base aux eaux territoriales, et au développement des îles inhabitées, dans le respect de l’environnement« , précise le plan stratégique.

Les infrastructures de ces îles, y compris les îles situées en mers de Chine, seront également améliorées, dans le cadre de la protection des ressources naturelles et de l’environnement des îles.

Le plan prévoit également le développement de projets touristiques sur les îles éloignées et la mise en valeur de l’économie de l’océan (économie maritime). Ce secteur pourrait être un nouveau levier de croissance, alors que le pays est en pleine transition économique.

D’autant que le gouvernement souhaite que d’ici 2030 le pays obtienne le statut de puissance maritime. D’après une enquête de l’Administration océanique, le pays compte plus de 11 000 îles, fin de 2015. Les provinces du Zhejiang, du Fujian et du Guangdong en abritent le plus grand nombre.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :