Placé sur le thème « Partager les nouvelles opportunités du RCEP, construire une version 3.0 de la zone de libre-échange Chine-ASEAN« , la 19e Exposition Chine-ASEAN a eu lieu du 16 au 19 septembre, à Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi, dans le sud de la Chine.

Cette année 2022 marque la première année de la mise en oeuvre de l’accord de libre-échange du Partenariat économique régional global (Regional Comprehensive Economic Partnership, RCEP).

Au total, 267 accords nationaux et internationaux ont été signés, pour un investissement de plus de 400 milliards de yuans (environ 57 milliards de dollars), soit une augmentation de 37% par rapport à l’année précédente, a déclaré Wei Zhaohui, secrétaire générale du secrétariat de l’exposition, lors d’une conférence de presse.

88 événements économiques et commerciaux en ligne et hors ligne ont été organisés dans des domaines tels que les nouveaux matériaux métalliques haut de gamme, la santé, le tourisme et la culture, les nouveaux matériaux chimiques verts et la fabrication d’équipements mécaniques, a indiqué cette dernière.

Couvrant une superficie de 102.000 mètres carrés, l’exposition de cette année a attiré 1.653 entreprises de 40 pays, avec 5.400 stands d’exposition installés. En moyenne, le hall d’exposition a enregistré environ 25.600 visites par jour, soit une augmentation de 19,2% par rapport à la dernière exposition.

Depuis la première édition de l’Exposition Chine-ASEAN en 2004, l’événement est devenu une plateforme permettant aux entreprises de l’ASEAN d’entrer sur le marché chinois.

La porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Mao Ning, a indiqué que le membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois et vice-premier ministre du Conseil d’État, Han Zheng, a participé à la cérémonie d’ouverture de l’Exposition Chine-ASEAN et a prononcé un discours liminaire.

Sept dirigeants de l’ASEAN, dont le Premier ministre malaisien Ismail Sabri Yaakob, le Premier ministre cambodgien Samdech Hun Sen et le président philippin Ferdinand Romualdez Marcos, ainsi que le secrétaire général de l’ASEAN ont prononcé un discours par voie numérique.

« Toutes les parties ont convenu de mettre en œuvre le RCEP avec une grande qualité, de créer une zone de libre-échange Chine-ASEAN de version 3.0 et de promouvoir l’intégration profonde des chaînes industrielles, d’approvisionnement et de valeur », a indiqué cette dernière lors d’un point presse.

« Nous sommes convaincus que l’Exposition Chine-ASEAN, en tant que plate-forme importante pour l’approfondissement de la coopération entre la Chine et l’ASEAN et la promotion de l’intégration économique régionale donnera un nouvel élan et offrira de nouvelles possibilités pour promouvoir une reprise durable après l’épidémie et construire une économie régionale ouverte », a assuré Mao Ning.