Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD Fund) va investir 4,4 milliards de dollars (4,1 milliards d’euros) dans 90 projets en Afrique, selon Wang Yong, vice-président du CAD Fund.

Ce fonds de placement, créé en 2007 et géré par la Banque de développement de Chine, vise à diversifier les mesures financières afin de faciliter les investissements en Afrique. Son capital atteint actuellement 10 milliards de dollars (9,4 mds €).

Cette somme s’ajoute aux investissements déjà effectués en mai dans 36 pays africains dans des domaines tels que l’industrialisation et le développement des infrastructures.

Lors d’une conférence à Harbin, Wang Yong a indiqué que le CAD Fund mène des opérations boursières, sur la base des principes du marché, et « avait efficacement relié les entreprises chinoises à des projets en Afrique au cours de la dernière décennie« .

« Beaucoup de pays africains font encore face à des défis liés au manque de capitaux et sont limités par de faibles infrastructures« , a souligné ce dernier, assurant que « la coopération sino-africaine compte un grand potentiel et un futur brillant ».

Un boom des échanges sino-africains

« La coopération sino-africaine est une situation gagnant-gagnant et le rôle joué par le CAD Fund est énorme« , a indiqué Mbelwa Kairuki, ambassadeur de Tanzanie à Beijing.

« Au cours des dix dernières années, le fonds a investi dans divers projets en Tanzanie et dans d’autres pays. Ces projets sont très importants pour le peuple africain et ce fonds est très bénéfique« , a-t-il indiqué à l’agence de presse Xinhua.

En effet, les seuls investissements liés au Fonds de développement Chine-Afrique (FDCA) prouvent l’engagement financier de la Chine en Afrique. Jusqu’ici, les investissements chinois en Afrique ont dépassé les 100 milliards de dollars (94 milliards d’euros).

Selon le chef adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme de Chine, Ning Jizhe, plus de 3 100 entreprises chinoises ont lancé des projets en Afrique, confiait-il lors de la 2e édition du forum Investir en Afrique en septembre 2016.

D’ailleurs, selon le rapport sur l’investissement mondial  de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (UNCTAD) publié le 06 juin, les multinationales chinoises ont été en 2016, les plus grands investisseurs en Afrique. Les investissements non financiers chinois ont bondi de 31% en 2016 atteignant 2.5 milliards de dollars (2,35 mds €) repartis dans toute l’Afrique.