mardi, décembre 5

Étiquette : investissements

Le Congrès du Parti communiste chinois marquera-t-il le retour de la croissance?
Tribunes - Analyses

Le Congrès du Parti communiste chinois marquera-t-il le retour de la croissance?

Par Stéphane Monier, directeur des investissements - Le 20e congrès du Parti communiste chinois (PCC), qui débute le 16 octobre, devrait confirmer le président Xi Jinping pour un troisième mandat historique. En théorie, cet événement ne fait qu'officialiser des départs à la retraite et des promotions prévus de longue date. Pourtant, une fois confirmées, les nouvelles nominations devraient ouvrir la voie à des politiques sanitaires et industrielles plus pragmatiques, améliorant les perspectives économiques et d'investissement pour 2023. Le Congrès quinquennal choisira les 200 membres de son Comité central qui, à son tour, désignera les dirigeants du Politburo du PCC, le sommet du pouvoir chinois. À cette occasion, le PCC réélira très probablement le président Xi à la tête du parti et con...
Le gouvernement va réguler ses déséquilibres macroéconomiques
ECONOMIE

Le gouvernement va réguler ses déséquilibres macroéconomiques

Le gouvernement va renforcer "la régulation macroéconomique pour maintenir la stabilité fondamentale de l'économie", selon les résultats de la réunion exécutive du Conseil des Affaires d’État. La Chine veut mettre en œuvre une série de politiques budgétaires, monétaires, d'assurance sociale et de promotion de l'emploi, afin d'assurer les six priorités et la stabilité dans six domaines, d'après la réunion présidée par le Premier ministre Li Keqiang. Les participants à cette réunion gouvernementale ont appelé à des efforts résolus pour garantir les six priorités : emploi, moyens de subsistance de la population, développement des entités du marché, sécurité alimentaire et énergétique, fonctionnement stable des chaînes industrielles et d'approvisionnement, et bon fonctionnement au niveau...
Une loi pour encourager les investissements de Taïwan
TAIWAN

Une loi pour encourager les investissements de Taïwan

Un amendement à la loi sur la protection des investissements des taïwanais a été adopté, afin d'attirer plus d'investissements en provenance de la République de Chine. Cet amendement simplifie les procédures pour les investissements réalisés dans la Chine continentale par les taïwanais en supprimant des conditions administratives concernant l'examen, l'approbation et l'enregistrement par le gouvernement. L'amendement a été approuvé à l'issue d'une session bimestrielle de six jours du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, le 28 décembre 2019. Les taïwanais peuvent créer des entreprises ayant des investissements complètement ou partiellement taïwanais ou adopter d'autres formes d'investissements stipulées par la loi, les réglementations administratives ou le Conseil d...
Washington réfléchit à de nouvelles mesures contre Beijing
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington réfléchit à de nouvelles mesures contre Beijing

L’administration Trump est actuellement en train d'envisager les moyens de limiter les flux d’investissement de portefeuille des Etats-Unis vers la Chine, d'après une source citée par l'agence de presse britannique, Reuters. De plus, des membres de l’administration envisagent d’exclure des marchés boursiers américains les entreprises chinoises qui y sont cotées, a écrit un journaliste de Bloomberg sur Twitter. Les discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine doivent reprendre le mois prochain à Washington.
Hong Kong reste la porte d’entrée des investissements étrangers en Chine
ECONOMIE, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong reste la porte d’entrée des investissements étrangers en Chine

La Chine a reçu 62,9 milliards de dollars (55,3 mds €) d’investissements directs étrangers (IDE) via Hong Kong au cours des huit premiers mois de 2019, représentant 70% du total des entrées, selon les chiffres du ministère chinois du Commerce. Le ministère n'a pas communiqué de données mensuelles, mais selon les calculs du South China Morning Post basés sur les données officielles, la Chine a reçu 7,53 milliards de dollars (6,6 mds €) via Hong Kong en août, en hausse de 29,2% par rapport au même mois en 2018. En juillet, la Chine a reçu de Hong Kong un flux d’investissements directs étrangers de 5,28 milliards de dollars (4,6 mds €), soit une légère baisse par rapport à 5,35 milliards de dollars (4,7 mds €) en juillet 2018, tandis qu'en juin, les mouvements de protestation avaient ...
Pour AmCham South China, les entreprises américaines optimistes
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Pour AmCham South China, les entreprises américaines optimistes

Alors que certaines entreprises américaines ont décidé de délocaliser leur production dans d'autres pays asiatiques, Harley Seyedin, président de la Chambre de commerce américaine pour le sud de la Chine (AmCham South China), a assuré que "les entreprises américaines restent optimistes quant au marché chinois". "Les entreprises américaines en Chine continuent de croître et ont tendance à être rentables. Nous ne voulons certainement pas prendre du retard parce qu'il y a des frictions en cours", a déclaré Harley Seyedin, dans une interview accordée à l'agende de presse Xinhua. Ce dernier a assuré en marge de la Foire internationale pour l'investissement et le commerce à Xiamen, "personnellement, j'ai l'impression que nous avons toute confiance en l'investissement en Chine". Selon...
Le gouvernement approuve des projets d’investissements
ECONOMIE

Le gouvernement approuve des projets d’investissements

La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) a approuvé 94 projets d'investissements en actifs fixes d'une valeur combinée de 471,5 milliards de yuans (environ 60,7 milliards de dollars) au premier semestre de l'année. Les projets portent principalement sur l'énergie, les transports et la haute technologie, a indiqué Meng Wei, porte-parole de la CNDR. Les investissements en actifs fixes (IAF) de la Chine sont restés essentiellement stables au premier semestre de l'année grâce à de solides investissements dans l'industrie de haute technologie. Les IAF ont progressé de 5,8% en glissement annuel au premier semestre, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport à la croissance des cinq premiers mois. L'investissement dans la fabrication de haute technologie a b...
Le gouvernement opte pour la relance économique
ECONOMIE

Le gouvernement opte pour la relance économique

En pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, le gouvernement a acté le ralentissement de son économie, en annonçant plusieurs mesures de relance, dont une baisse des charges des entreprises et de la TVA. Le Premier ministre Li Keqiang a annoncé un objectif de croissance économique compris entre 6% et 6,5% en 2019, en très léger repli par rapport au taux réalisé en 2018 , qui était de 6,6%. Ce dernier a admit que "la conjoncture tant nationale qu'internationale a fait basculer notre développement dans un environnement d'une grande dureté et complexité, marqué par une aggravation des risques et des défis". "Nous devons nous armer pour livrer une bataille des plus âpres", a ajouté le Premier ministre. A lire aussi : La Chine pourrait abaisser son taux de croissance pour 2019...
Un compte de libre-échange lancé dans la ZLE Hainan
ECONOMIE

Un compte de libre-échange lancé dans la ZLE Hainan

Le compte de libre-échange pour la ZLE pilote de Hainan a été lancé, dans le but de créer un environnement commercial sain dans la plus grande zone de libre-échange du pays, établie en avril 2018. Les entités de marché peuvent effectuer des opérations d'investissement, de financement, de change ainsi que d’autres transactions transfrontalières applicables à la ZLE. Au sein du premier groupe de banques commerciales à ouvrir un tel compte, se trouve la succursale de Hainan de la Bank of China et la succursale de Haikou de la Pudong Development Bank. D'autres banques commerciales vont former du personnel, effectuer des tests et procéder à l’établissement de tels systèmes, ont précisé les autorités provinciales. Ces dernières ont ajouté qu'elles ouvriront des comptes de libre-échange d...
Le secteur privé sera soutenu par le gouvernement
ECONOMIE

Le secteur privé sera soutenu par le gouvernement

Le gouvernement a annoncé son intention de mettre en place de nouvelles mesures de soutien au secteur privé, y compris pour lever des fonds sur les marchés des capitaux. Cette décision intervient en plein ralentissement de la croissance, dont le taux a atteint son plus bas niveau depuis 2009. En effet, les banques commerciales prêtent plus facilement aux entreprises publiques qu’aux sociétés privées, jugées moins solvable. L’accès au crédit du secteur privé s’est avéré encore plus difficile après la campagne lancée par le gouvernement contre le surendettement des entreprises et les prêts hors bilan, principale source de financement du secteur. De nombreux économistes ont estimé que les difficultés d’accès au crédit expliquent en partie le ralentissement de la croissance, qui a pla...
Nouvelle stratégie de financement pour la BAII
ECONOMIE, MONDE

Nouvelle stratégie de financement pour la BAII

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) a publié une nouvelle stratégie de financement axée sur les projets de transport durables, dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations unies (SDG). Dans un document intitulé "Stratégie du secteur des transports", la direction de la banque a présenté l'objectif de financement des systèmes de transport durables et intégrés, permettant de faciliter le commerce et la croissance économique en Asie. Dans le cadre des Objectifs de développement durable des Nations unies, la BAII va tenter de rendre les projets économiquement, écologiquement et socialement durables de manière équilibrée et intégrée. Dans un communiqué la BAII, a souligné la priorité accordée aux tronçons de liaison, à la connectivité...
Levée des restrictions aux investissements étrangers
Amériques, MONDE

Levée des restrictions aux investissements étrangers

Wang Shouwen, le vice-ministre du Commerce, a annoncé lors d'une conférence de presse à Tokyo, la levée des restrictions sur les investissements étrangers dans certains secteurs. Nouveau signe d'ouverture du pays aux étrangers. Ces nouvelles mesures vont entrer en vigueur le 28 juillet et concernent notamment l'industrie automobile, l'agriculture, les infrastructures et l'exploitation minière, a précisé l'agence de planification économique chinoise (NDRC). L'agence a publié une "liste négative" recensant les secteurs auxquels les investisseurs étrangers ne peuvent pas librement accéder, comme la culture et la sécurité nationale. Elle assouplit également les restrictions dans l'automobile, l'aéronautique et la construction navale. Cette nouvelle liste lève les limites en matière de...
Le développement de la Chine profite à l’économie mondiale
ECONOMIE

Le développement de la Chine profite à l’économie mondiale

De notre stagiaire Julia Peillon - À l’heure où la structure économique mondiale connait de profonds bouleversements, l’influence de l’économie chinoise sur le reste du monde continue de croître. Son développement stable et soutenu a en effet favorisé la croissance du commerce mondial et a apporté de nombreux avantages aux populations des différents pays. À l’occasion du Forum Bo'ao pour l’Asie, Xi Jinping a, lors de son allocution, annoncé une série de nouvelles mesures majeures visant à favoriser l’ouverture du pays, qui bénéficieront directement à l’économie mondiale. Économie chinoise : principal moteur de la croissance économique mondiale La Chine jouit depuis plusieurs années d’une croissance économique rapide et a su s’imposer comme le moteur et le stabilisateur de la reprise ...
Theresa May et Xi Jinping veulent s’assurer de meilleures relations
Europe, MONDE

Theresa May et Xi Jinping veulent s’assurer de meilleures relations

Le président chinois Xi Jinping et la Première ministre britannique Theresa May ont souhaité "forger une version renforcée de l'âge d'or des relations bilatérales". La Chine tient à profiter du Brexit pour s'attirer les faveurs de Theresa May. "Les portes de la Chine seront de plus en plus ouvertes vers la Grande-Bretagne", a promis le Premier Ministre Li Keqiang, lors de sa rencontre avec cette dernière. "C'est le bon moment pour réfléchir au renforcement de l'âge d'or entre Pékin et Londres", s'est réjouie la cheffe du gouvernement britannique en annonçant qu'elle signera des accords pour une valeur de plus de 10 milliards d'euros. Des règles fixées par le président chinois Pour Xi Jinping, "la paix, le développement et la coopération gagnant-gagnant étaient devenus le couran...
Le Cameroun, acteur privilégié mais encore en retard
Afrique, MONDE

Le Cameroun, acteur privilégié mais encore en retard

Selon les statistiques de l’ambassade chinoise à Yaoundé, les échanges commerciaux entre la Chine et le Cameroun ont atteint 2,6 milliards de dollars (2,31 mds €) en 2015, soit environ 1 430 milliards de francs Cfa. La Chine est le premier partenaire commercial du Cameroun. L'ambassadeur de Chine au Cameroun, Wei Wenhua, avait assuré que la locomotive économique de la CEMAC est "le 2ème grand bénéficiaire africain des financements chinois". Le Cameroun a bénéficié de 2,5 mds € sur les 77,4 investit dans le continent Or, selon les chiffres affirment du contraire. Ainsi, selon le rapport sur les financements chinois en Afrique du China Africa Research Initiative (CARI), publié en juin 2016 par l’Université américaine John Hopkins : sur les 77,4 milliards d'euros de prêts versés pa...
Madagascar veut répondre aux besoins des chinois
Afrique, MONDE

Madagascar veut répondre aux besoins des chinois

Une conférence sur la coopération industrielle entre Madagascar et la Chine a eu lieu le 1er août au Centre de conférences internationales Ivato, en présence d'opérateurs chinois conduits par la vice-présidente de l’Association du Peuple chinois pour l’unité avec les étrangers, d'acteurs économiques et institutionnels malgaches. Cette conférence vient confirmer la bonne entente entre Madagascar et la Chine, après quelques tensions survenues à Soamahamanina et dans certains village du pays, où des milliers de manifestants ont dénoncé l'exploitation des terres par des entreprises chinoises, avec l'accord jugé flou des autorités malgaches. Au cours de cette conférence, un mémorandum de coopération a été signé par les deux parties, afin de permettre à Madagascar de devenir "un acteur à p...
4,4 milliards de dollars supplémentaires prévus pour l’Afrique
Afrique, MONDE

4,4 milliards de dollars supplémentaires prévus pour l’Afrique

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD Fund) va investir 4,4 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) dans 90 projets en Afrique, selon Wang Yong, vice-président du CAD Fund. Ce fonds de placement, créé en 2007 et géré par la Banque de développement de Chine, vise à diversifier les mesures financières afin de faciliter les investissements en Afrique. Son capital atteint actuellement 10 milliards de dollars (9,4 mds €). Cette somme s'ajoute aux investissements déjà effectués en mai dans 36 pays africains dans des domaines tels que l'industrialisation et le développement des infrastructures. Lors d'une conférence à Harbin, Wang Yong a indiqué que le CAD Fund mène des opérations boursières, sur la base des principes du marché, et "avait efficacement relié les entreprises ch...
L’Angola et la Chine s’accordent des faveurs
Afrique, MONDE

L’Angola et la Chine s’accordent des faveurs

Depuis l'an 2000, les relations entre la Chine et l'Angola ont progressé, tant au profit de l'Empire du milieu que de l'Angola, qui s'est vu obtenir 6,9 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros) d’Exim Bank of China entre 2000 et 2015. D'après l'étude des politiques commerciales et financières de la Chine pour l'Afrique, le crédit consenti à l'Angola représentait 11% du financement total de la banque chinoise en Afrique. De plus, en 2015, l'Angola figurait en tête des exportateurs africains vers la Chine avec 16% du total des échanges. Une aubaine pour l'Angola qui vient de décider d'alléger la pression fiscale sur le Fonds international de la Chine. En échange, Beijing a accordé une remise de deux dettes d'un montant total de L'Angola accorde des allègements fiscaux Un déc...
Acier : le sujet reste tendu entre Beijing et Bruxelles
Europe, MONDE

Acier : le sujet reste tendu entre Beijing et Bruxelles

La Chine remet "fermement en cause la légitimité et la légalité de la décision anti-subvention" de la Commission européenne sur les produits chinois en bobines d'acier laminé à chaud, et prendra des mesures pour protéger les intérêts de ses entreprises, a déclaré Wang Hejun, chef du Bureau des mesures de recours commercial et de l'enquête, dépendant du ministère chinois du Commerce. Ce dernier a réagit à la mise en place par l'Union européenne de nouvelles mesures anti-dumping contre certains produits sidérurgiques. Ainsi, La Commission européenne a accusé les producteurs chinois d'acier laminé à chaud d'avoir reçu des subventions publiques allant de 4,6% à 38,6% et entravant la libre concurrence. Raison pour laquelle, elle a instauré des mesures compensatoires sur des produits chino...
La BAII accueille 30 nouveaux membres
ECONOMIE, MONDE

La BAII accueille 30 nouveaux membres

La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII/AIIB) va s'élargir à 30 nouveaux membres, venant s'associer aux 57 pays membres fondateurs, selon l’agence Bloomberg. Dans une interview accordée à Bloomberg, le président de la BAII, Jin Luqun a réitéré son invitation auprès de Washington, à rejoindre les membres de la BAII. Ce dernier a assuré que "la porte restera ouverte", réaffirmant que "nous maintenons une politique cohérente. La BAII est une institution de développement multilatéral". Lancé en juin 2015, l'institution avait incité Washington à devenir membre fondateur de la banque. Une offre rapidement rejetée par l'administration de Barack Obama, en dépit  de la présence de ces alliés, comme le Royaume-Uni et la Corée du sud. Aujourd'hui, la situation pou...
Chute record des réserves de change en 2016
ECONOMIE

Chute record des réserves de change en 2016

Les réserves de devises étrangères ont chuté de près de 320 milliards de dollars (292,2 milliards d'euros) en 2016. Les colossales réserves de change du pays, considérées comme les plus importantes du monde, sont tombées à 3'011 milliards de dollars (2'750 milliards d'€) fin décembre, a indiqué l'Administration nationale des devises étrangères. Pour le seul mois de décembre 2016, la chute a été de 41 milliards de dollars, pour le sixième mois consécutif, glissant à des niveaux plus vus depuis 2011. "Les efforts de la banque centrale pour stabiliser le yuan constituent la raison principale pour laquelle les réserves ont chuté" en 2016, a indiqué un responsable de l'Administration nationale des devises étrangères. D'après l'administration, "les réserves en devises étrangères ont été...
Le républicain Ted Cruz rencontre la dirigeante Tsai Ing-wen
Amériques, MONDE

Le républicain Ted Cruz rencontre la dirigeante Tsai Ing-wen

Le sénateur américain Ted Cruz a rencontré ce dimanche 8 janvier la dirigeante de Taïwan, Tsai Ing-wen, allant contre les objections exprimées par des diplomates chinois. Candidat malheureux aux primaires présidentielles du Parti Républicain, face à Donald Trump, a annoncé dans un communiqué avoir discuté avec Tsai Ing-wen de ventes d'armes, d'échanges diplomatiques et de relations économiques. La rencontre a eu lieu à Houston au Texas, selon le porte-parole du sénateur. Ce dernier a indiqué que "renforcer la coopération économique entre nos deux pays doit être une priorité". Ted Cruz a également souligné que "peu avant notre rendez-vous, la délégation parlementaire de Houston a reçu une curieuse lettre du consulat chinois demandant aux élus du Congrès de ne pas rencontrer la prés...
La Chine vient en soutien à la Tanzanie
Afrique, MONDE

La Chine vient en soutien à la Tanzanie

D'ici 2017, la Tanzanie compte construire 200 usines, avec le soutien de la Chine, permettant de créer près de 200 000 emplois. L'objectif est de redynamiser le secteur industriel tanzanien et d'industrialiser le pays, dont la croissance est booster par les investissements publics dans les infrastructures, l’agriculture et les exportations de l’or, dont le pays est le 4ème producteur en Afrique. Pour Mindi Kasiga, chargé de communications du Ministère tanzanien des Affaires étrangères et de la coopération est-africaine, "les usines permettront de créer 200 000 emplois". Ce plan d’industrialisation s’inscrit dans la feuille de route du 6e Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC) de décembre 201, profitant à la Tanzanie ainsi qu'à l’Ethiopie, le Kenya et l’Afrique du Sud, afin d'...
Un haut responsable tire sur deux cadres du parti
PCC, Police et Justice

Un haut responsable tire sur deux cadres du parti

Chen Zhongshu, secrétaire du bureau local des ressources minières de la ville de Panzhihua, a ouvert le feu sur le maire Li Jianqin et le chef du PCC, Zhang Yan, avant de se suicider. Lors d'une réunion de cadres gouvernementaux locaux ce mercredi dans le centre d'expositions de Panzhihua, ville de 1,2 million d'habitants dans le Sichaun, Chen Zhongshu, âgé de 54 ans, a "ouvert un feu continu sur ses camarades", a indiqué l'agence de presse, Xinhua. Au cours de cette fusillade, il a visé et blessé le maire de Panzhihua, Li Jianqin, ainsi que le secrétaire du Parti communiste chinois (PCC) de la ville, Zhang Yan. Les deux responsables ont été hospitalisés et leurs jours ne sont pas en danger, ont indiqué les autorités. Chen Zhongshu s'était réfugié au 2nd étage du bâtiment, pour s'...
Un nouveau négociateur commercial pas tendre avec la Chine
Amériques, MONDE

Un nouveau négociateur commercial pas tendre avec la Chine

Le président élu américain, Donald Trump, a nommé ce mardi 3 janvier, Robert Lighthizer, au poste de représentant au Commerce extérieur (USTR), qui se charge des négociations commerciales internationales. Âgé de 69 ans, Robert Lighthizer a été le numéro deux de ce même bureau sous la présidence du républicain Ronald Reagan dans les années 1980. A cette époque, il a aidé à endiguer la vague des importations en provenance du Japon, avec des menaces de quotas et de tarifs punitifs. "Il a une grande expérience des accords qui protègent certains des plus importants secteurs de notre économie, et il s'est souvent battu dans le secteur privé pour protéger les Américains de mauvais accords", a indiqué Donald Trump dans un communiqué. "Il fera un travail formidable pour tourner la page...
Beijing freine coûte que coûte la fuite des capitaux
ECONOMIE

Beijing freine coûte que coûte la fuite des capitaux

Dans le but de réduire les fuites de capitaux vers l'étranger, qui pèsent sur l'économie du pays, le gouvernement a décidé de restreindre les échanges de devises réalisés par les particuliers et d'obliger les banques à déclarer toutes transactions. Désormais, un individu souhaitant convertir ses yuans en devises étrangères devra fournir davantage d'informations personnelles à sa banque. Il devra informer l'institution de la provenance de ses fonds, a indiqué l'Administration nationale des changes (ANC). La limitation annuelle de change de 50'000 dollars par personne reste inchangée, et les transferts transnationaux de plus de 200'000 yuans (26'000 €) réalisés par des particuliers feront l'objet d'une procédure de déclaration. Ces mesures permettent de combler des failles dans la g...
Les impacts mémorables des projets miniers sur la population à Madagascar en 2016
Afrique, MONDE, Tribunes - Analyses

Les impacts mémorables des projets miniers sur la population à Madagascar en 2016

L’année 2016 qui arrive à son terme, aura été marquée par l’apparition au grand jour d’un nombre important d’accaparements de terre dus aux exploitations minières et par une montée en intensité des actions de protestation de la population contre les projets miniers en question. Le cas Soamahamanina s’est particulièrement distingué par la détermination de ses habitants et par la répression qui s’est abattue sur le mouvement. La lutte des habitants de Soamahamanina pour la défense de leurs terres a marqué l’année 2016 Des habitants de Soamahamanina ont manifesté le long de la Route Nationale n°1 depuis le mois de février car la majorité d’entre eux refuse un projet d’exploitation aurifère qui menace de destruction leur village, leur environnement, leurs sources de revenus. Mais au ...
Activité manufacturière : essoufflement de fin d’année
ECONOMIE

Activité manufacturière : essoufflement de fin d’année

L'activité manufacturière a légèrement ralenti en décembre, après plusieurs mois de forte accélération. L'indice des directeurs d'achat (PMI) publié par le Bureau national des statistiques (BNS), s'est établi à 51,4 en décembre, contre 51,7 le mois précédent et 51,2 en octobre. Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière. L'indice est en-dessous des estimations faites par les analystes de l'agence Bloomberg, qui s'attendaient en moyenne à 51,5. Le PMI, baromètre fondé entre autres sur les carnets de commandes des entreprises, est considéré comme un annonciateur de la conjoncture à venir. En effet, l'industrie manufacturière reste encore un secteur crucial pour le pays, dont la transition économique est encore en cours. Pour certains analystes, in...
La croissance chinoise se relance
ECONOMIE

La croissance chinoise se relance

Après un ralentissement de son PIB, au dernier trimestre 2012, le Bureau national des statistiques a annoncé une hausse de 7,9% sur un an, entre octobre et décembre. La Chine a connu sa plus faible croissance en 2012, après 13 années de record. Ainsi, le taux de croissance s'est établi à 7,8% contre 10,4% en 2010 et 9,3% en 2011. Malgré un rebond salvateur, l’économie chinoise reste très fortement dépendante des exportations et donc de l’économie mondiale. Toutefois, Beijing tente de réorienter sa politique économique vers la consommation des ménages. L'économie redynamisée Après sept trimestres consécutifs de ralentissement, et un troisième trimestre 2012 marqué par une hausse du PIB de seulement 7,4%, le rebond chinois reste incontestable. La croissance est supérieure aux estimations réa...
Les chinois très attendus en France
ECONOMIE, MONDE

Les chinois très attendus en France

En visite en Chine, les 7 et 8 janvier, le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici, a tenu un discours incitant les chinois à investir en France. Face à la croissance de la compétitivité industrielle internationale et  à la crise de la dette souveraine en Europe, la France tente de trouver des nouveaux partenaires économiques et commerciaux. A l’occasion d’une conférence de presse, le 8 janvier à Beijing, le ministre de l’économie a précisé que sa visite venait "ouvrir un dialogue économique étroit et régulier" sans que cela ne "se substitue aux structures de dialogue et de coopération déjà existantes". Dans une interview accordé au China Business News, Pierre Moscovici a indiqué vouloir "témoigner l’amitié qui unit la France et la Chine", ajoutant que les récentes rencont...