La Chine prévoit de déplacer plus de 80% de ses usines chimiques d’ici la fin de l’année 2020, dans le cadre d’une refonte de ses normes de sécurité.

En effet, suite à l’explosion dans une usine de la ville de Yancheng, dans l’est du pays, qui a fait 78 morts en mars, le gouvernement a décidé d’agir pour éviter des désastres humains trop important.

L’agence de presse Xinhua cite des représentants assurant que le gouvernement va désormais s’assurer de regrouper sa production dans de vastes zones industrielles spécialisées, où les contrôles et la sécurité pourront ainsi être renforcés.

Les autorités ont commencé à transférer la fabrication de produits dangereux loin des zones résidentielles. Mais, de nombreuses usines sont contraintes de se déplacer à nouveau du fait de critères désormais plus stricts, selon les informations du magazine Caixin.