Armand Mazloumian , Président du French Chinese Center en France et Head of Business et Strategic Partnership Europe chez eZyness, établissement de La Banque Postale, Pascal Fradcourt, vice-président d’Amiens Métropole, et Frédéric Lajoux, Président Amiens Cluster, reçoivent du 25 au 27 août une délégation de responsables de la Ville de Zhengzhou.

Cette délégation avait a signé en 2018 un partenariat de coopération économique et technologique avec Amiens Métropole, Amiens Cluster, et l’Université d’Amiens. « Les échanges sont nombreux entre nos deux villes puisque nous avons déjà reçu une délégation en 2018 et avons participé au grand salon international business de Zhengzhou en avril 2019 », a expliqué Frédéric Lajoux.

L’objectif est bien de construire des liens d’amitié et de favoriser les opportunités commerciales avec la Chine. « Par ailleurs, nous sommes en contact direct avec deux grandes entreprises de Zhengzhou, qui sont venues à Amiens pour étudier la possibilité d’un partenariat pour Zhengzhou international hub (ZIH) qui gèrent les trains de la route de la soie et Yu Tong , 1er constructeur mondial de bus », a souligné le président de l’association de développement économique, Amiens Cluster.

Le point d’orgue de voyage sera la réunion en présence de Fany Ruin, présidente de la CCI Amiens-Picardie, Pascal Fradcourt, vice-président en charge du développement économique et touristique d’Amiens Métropole et Président Amiens Cluster, ce lundi 26 aout 2019.

Cette rencontre s’inscrit dans le projet chinois «One belt, one road» qui vise à développer les échanges commerciaux chinois avec l’Afrique, l’Asie et l’Europe.

En amont de la réalisation de ces nouvelles routes intercontinentales de la soie (ferroviaires et maritimes), les représentants officiels chinois multiplient les rencontres avec les décideurs économiques français. L’objectifs de ces rencontres est de favoriser la coopération entre nos entreprise et l’ouverture du marché chinois aux entreprises françaises.

La réunion qui se déroulera à la CCI donnera l’occasion à 4 start-up amiénoises de rencontrer des représentants chinois. Au programme de la discussion : Comment développer des projets innovants entre nos deux villes? Comment aborder le marché chinois pour des technologies françaises ? Sur quels types de soutiens les entreprise françaises peuvent-elles compter pour accéder aux acheteurs chinois?