La Chine est rapidement devenue l’un des plus grands marchés mondiaux des soins de santé en vente libre, stimulée par le vieillissement de la population, l’urbanisation rapide et l’essor du commerce électronique.

Dans ce contexte, le marché chinois des soins de santé en vente libre devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 3,3%, passant de 158,6 milliards CNY (24,6 milliards $) en 2021 à 187 milliards CNY (29,3 milliards $) en 2026, prévoit GlobalData, un leader des données et de l’analyse.

Le dernier rapport de GlobalData, « China Over-The-Counter (OTC) Healthcare – Market Assessment and Forecasts to 2026 », révèle que le marché sera principalement dirigé par la catégorie des « préparations contre l’indigestion », qui devrait croître à un TCAC de valeur 4,5%, suivi de la catégorie des produits «médicamenteux pour la peau» avec un CAGR de 4,1% au cours de la période de projection.

Likitha Nalluri, analyste des consommateurs chez GlobalData, a expliqué que « la sensibilisation croissante à la santé à la lumière de la pandémie de COVID-19, l’inclinaison croissante pour l’automédication et l’accès facile aux médicaments et appareils en vente libre via les comptoirs pharmaceutiques de vente au détail stimulent le marché des soins de santé en vente libre ».

Pour l’analyste, « le commerce électronique est un canal très prometteur, en particulier avec la National Medical Products Administration qui mène des programmes pilotes dans les provinces de Pékin et du Henan pour l’importation transfrontalière de produits pharmaceutiques en vente libre ».

Selon le rapport, les «pharmacies et pharmacies» étaient le principal canal de distribution sur le marché chinois des soins de santé en vente libre, suivis des «spécialistes de l’alimentation et des boissons» et des «hypermarchés et supermarchés» en 2021.