Les investissements chinois dans les entreprises technologiques américaines ont atteint diminué au premier trimestre 2020, en raison des tensions entre les deux puissances mondiales, selon un rapport de GP Bullhound, société de conseil et d’investissement technologique.

Le rapport Asia Insights de la société britannique a montré que les investisseurs chinois ont conclu 11 transactions d’une valeur de 400 millions de dollars (360 M€) impliquant des sociétés de technologie américaines au premier trimestre, contre 18 transactions d’une valeur de 1,8 milliard de dollars (1,6 mds €) à la même période en 2019.

Le rapport trimestriel de GP Bullhound pour la même période l’année 2019 avait noté que les investisseurs chinois se tournaient de plus en plus vers l’Europe pour les investissements et les transactions, car les régulateurs américains étaient considérés comme un « obstacle majeur » aux transactions axées sur la technologie.

« La préférence pour les entreprises technologiques européennes et la baisse [des investissements chinois dans les technologies] aux États-Unis ne signifie pas que les investisseurs chinois perdent tout intérêt pour le marché américain », a déclaré Li Juzhen, directeur des investissements chez GSR United Capital, basé à Pékin.

D’après ce derniers, « c’est davantage en raison de l’incertitude compte tenu des relations actuelles entre les États-Unis et la Chine, mais cela pourrait être temporaire ».