Le gouvernement chinois a pressé les autorités françaises à « résoudre au plus vite »l’affaire des touristes chinois dépouillés et aspergés de gaz lacrymogène début novembre et à « assurer la sécurité » de ses ressortissants.

La police française doit « résoudre au plus vite » cette affaire, a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, lors d’un point de presse. Ce dernier a précisé que l’ambassade de Chine en France avait appelé ses ressortissants à « relever leur niveau de vigilance ».

« Nous allons continuer à suivre les développements dans cette affaire et nous appelons instamment la police française à remettre ces délinquants à la justice et à prendre des mesures afin d’assurer la sécurité des citoyens chinois », a-t-elle insisté.

Jeudi 2 novembre, quatre agresseurs ont fait irruption près du groupe de touristes massés sur un parking devant leur hôtel, qu’ils ont aspergé de gaz lacrymogène pour pouvoir faire main basse sur leurs sacs. Les touristes sont revenus en Chine vendredi 3 novembre.

Les touristes chinois sont depuis des années la cible d’agressions, parfois très violente. En août 2016, l’agression de touristes chinois détroussés devant leur hôtel avait été très médiatisée.

Les autorités françaises ont débloqué des dizaines de millions d’euros pour soutenir le tourisme, investissant notamment dans la sécurité. D’après le Comité régional du tourisme en Ile-de-France, plus de la moitié (54%) des touristes chinois, qui représentent le troisième plus gros contingent de visiteurs étrangers ont l’intention de revenir à Paris dans les deux ans, contre une moyenne de 71% pour les autres nationalités.

Mai 2015 – Un patron paye à ses 6000 employés un voyage à Paris battant le record du plus grand voyage en groupe jamais organisé en France

Pourtant, « cet incident va certainement entamer l’enthousiasme des touristes chinois à visiter la France », a indiqué Ying Jianfeng, responsable de l’agence de voyage en ligne Lvmama.com, à l’agence de presse, Xinhua. D’après ce dernier, « même si les attaques sur les touristes ne se limitent pas aux chinois, le fort pouvoir d’achat des touristes chinois fait d’eux les cibles privilégiées de ce type d’attaques ».

Selon le rapport de l’agence de voyage en ligne Ctrip.com et l’Académie chinoise du tourisme, les touristes chinois ont réalisé 122 millions de voyages à l’étranger en 2016.  La hausse du nombre de touriste est une aubaine pour les pays européens, mais « la situation sécuritaire dans plusieurs pays européens ne semble pas près de s’améliorer prochainement ».

D’autant que « celle-ci pourrait même se détériorer dans certains pays – notamment la France – qui souffrent d’un ralentissement économique, générant des problèmes sociaux comme la baisse de l’emploi et subissant des coupes dans les aides sociales » a expliqué  Zhao Junjie, chercheur à l’Institut des études européennes de l’Académie des sciences sociales de Chine.