Beijing affiche la plus forte concentration de Chinois les plus riches, avec 286, soit 16% des personnes figurant sur la Hurun China Rich List 2019, qui classe les plus riches de toute la Chine.

La liste publiée le 10 octobre par le Hurun Research Institute, dont le seuil de fortune minimale est de 2 milliards de yuans (261 millions d’euros), montre que Shenzhen se classe au deuxième rang avec 191 riches chinois et Shanghai à la troisième position avec 167. Hangzhou, Guangzhou et Hong Kong suivent pour compléter le top 5.

La province du Zhejiang est le lieu de naissance des 238 riches chinois de la liste, suivie par le Guangdong avec 229 et le Jiangsu, qui en compte 113.

Jack Ma, âgé de 55 ans, a conservé la première place pour la deuxième année consécutive avec 39 milliards de dollars alors qu’il a officiellement pris sa retraite à la présidence d’Alibaba le mois dernier.

Tabdis que Pony Ma, 48 ans, de Tencent, a progressé d’une place et passe à la deuxième avec 37 milliards de dollars, en hausse de 8%, dépassant le promoteur immobilier Xu Jiayin, dont la fortune est tombée à 30 milliards de dollars.

Par ailleurs, la liste comprend 18 personnes nées en dehors de la Chine, dont cinq d’origine non chinoise : Kieu Hoang de RAAS, Dan Friis de Best-seller China, John Oyler de BeiGene, Filip Sedic de Foreo et Grant Horsfield de Naked.

Cette année, 38 licornes ont été ajoutées à la liste, dont Tang Xiaoou de la plateforme de reconnaissance faciale SenseTime, Wang Tao du fabricant de drones DJI et Zhan Ketuan du mineur de Bitcoin Bitmain.